L’initiative triple A se tient à Marrakech du 29 au 30 septembre prochain. Elle vise à réduire la vulnérabilité de l’Afrique et de son agriculture aux changements climatiques.

© l-integration.com

© l-integration.com

 

Lancée en amont de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (Cop22), l’initiative pour l’Adaptation de l’agriculture africaine (AAA) se tient du 29 au 30 septembre prochain à Marrakech. 28 ministres de  l’Agriculture représentant le continent africain, prendront part à cette rencontre de «haut niveau» qui vise à réduire la vulnérabilité de l’Afrique et de son agriculture aux changements climatiques.

Ce conclave ambitionne de promouvoir la mise en place de projets concrets pour améliorer la gestion des sols, la maîtrise de l’eau agricole et la gestion des risques climatiques. L’initiative constitue non seulement une réponse clé aux changements climatiques, mais également à l’insécurité alimentaire. Elle a pour objectif de mettre l’AAA au cœur des débats et des négociations climatiques et de capter une partie substantielle des fonds climat. Dans son volet solutions, elle vise aussi à contribuer au déploiement de projets agricoles concrets.

L’initiative triple A a été érigée comme l’une des priorités de la présidence marocaine lors de la COP22. A ce jour, l’initiative bénéficie du soutien d’une quinzaine de ministres africains, de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et de l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).