La Tunisie a remporté la Coupe d’Afrique des nations (Can) de handball seniors hommes Gabon 2018, en battant l’Égypte en finale (26-24) le 27 janvier à Libreville.

Les vainqueurs célébrant leur victoire avec Ali Bongo. © DCP-Gabon

 

La Tunisie est sacrée championne de la 23e édition de la Coupe d’Afrique des nations de handball seniors hommes qui s’est déroulée à Libreville du 17 au 27 janvier.

© DCP-Gabon / Gabonreview

Les Aigles de Carthage ont décroché leur dixième couronne en battant les Pharaons d’Egypte,  au cours d’une finale très plaisante en qualité de jeu et niveau de technicité des joueurs. Les Tunisiens ont pris de l’avance sur les Egyptiens à la fin de la partie. Menés pourtant de deux buts d’écart à la mi-temps (15-13), les Aigles de Carthage ont réussi à refaire leur retard cinq, minutes après la reprise de la partie.

Poussés par cette euphorie, les Tunisiens ont renversé la situation à sept minutes de la fin de la partie. En dépit des offensives rondement menées par, Zeinelabedin Him Ali, élu homme du match et meilleur joueur de la compétition, l’Egypte n’est pas parvenue à égaliser jusqu’au coup de sifflet final du duo arbitral algérien, constitué de Hamadi Sidi Ali et Belkhiri Youcef.

La Tunisie décroche donc son 10e titre continental, après ceux remportés entre 1974 et 2012. Les champions d’Afrique empochent également une cognotte de 25 000 euros, soit près de 17 millions de francs CFA. Le vice-champion décroche quant à lui un chèque de 15 000 euros, soit près de 10 millions de francs.

Classée troisième de la compétition après sa victoire (29-26) sur l’Algérie en match de classement, l’Angola a reçu un chaque de 10 000 euros, soit près de 7 millions. La Tunisie, l’Égypte et l’Angola représenteront le continent africain à la Coupe du monde de handball prévue en Allemagne et au Danemark en 2019.

Pays hôte de la Can, le Gabon termine la compétition au cinquième rang, grâce à sa victoire (24-23) au dernier match face à l’Algérie. Le prochain rendez-vous a été pris pour 2020 en Tunisie.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga