Apres avoir battu le Ghana sur un score de deux buts à zéro lors de la deuxième demi-finale disputée le 2 février à Franceville, le Cameroun a rejoint l’Egypte en finale.

Le Cameroun est en finale de la CAN 2017 après sa victoire face au Ghana, le 2 février 2017 à Libreville. © RFI

 

La finale de la 31e édition de la Coupe d’Afrique des nations opposera le 5 février prochain l’Egypte au Cameroun. Les Lions Indomptables ont battu le Ghana (2-0) à Franceville au cours de la deuxième demi-finale.

Composée essentiellement de jeunes, la formation camerounaise s’est montrée très entreprenante dès le début de la rencontre. Elle a notamment contraint les Ghanéens à se retrancher dans leur camp. Une stratégie qui a failli payer avec la frappe de Moukandjo à la demi-heure du match.

Déterminés à faire la décision du match dans la première période, les Camerounais multiplient les assauts dans le camp ghanéen sans ouvrir la marque. Les Black Stars se sont contentés de défendre dans leur moitié de terrain. Aucune équipe n’a reussi à ouvrir la marque jusqu’à la pause.

A la reprise, les ghanéens sortent la tête de l’eau et se ruent en attaque mais sans créer le danger dans le camp camerounais. Comme dans la première période, les Camerounais pressent les Ghanéens et finissent par marquer un but à la 71e minute sur un coup franc transformé par Michaël Ngadeu après un mauvais dégagement de la tête du défenseur John Boye.

A une minute et une poussière de seconde du temps additionnel de quatre minutes, la défense camerounaise asphyxiée par une présente pression, réussi à se dégager et offre en contre une balle en or au virevoltant Christian Bassogog. en trois touches de balle il efface le défenseur et dans un dernier effort, il trompe le gardien d’une pichenette de l’extérieur de pied pour marquer le but de la délivrance.

Le Cameroun exulte, le Ghana est assommé. Les quatre minutes du temps additionnel n’ont pas permis au Ghana de refaire son retard, face aux Lions Indomptables, griffes et crinières en verve. Les black Stars s’étiolent avant d’atteindre le firmament de la Can 2017.

Le Cameroun retrouve l’Egypte en finale, avec la ferme ambition d’offrir au pays de Roger Milla, Joseph Antoine Bell, Thomas Nkono, Samuel Eto’o, Rigobert Song un ciquième sacre le 5 février prochain au stade d’Angondjé, face à une redoutable équipe égyptienne qui renaît de ses cendres. L’affiche est alléchante.

Que le meilleur gagne.

Auteur: Jean-Thimothé Kanganga