Le Gabon a été éliminé de sa Coupe d’Afrique des nations, le 22 janvier 2017. Aubameyang et ses coéquipiers quittent la compétition par la petite porte en n’ayant gagné aucun de leurs matchs de poule.

Déception pour Aubameyang. © lemonde.fr

 

Condamnées à un exploit après les deux matchs nuls concédés lors des premières rencontres, les Panthères n’ont pas réussi à battre les Lions indomptables le 22 janvier dernier au stade de l’Amitié à Angondje. Le match sous haute pression face au Cameroun s’est terminé sur un score vierge alors que les Gabonais devaient absolument s’imposer, pour pouvoir se qualifier.

Le Stade de l’Amitié était plein pour ce dernier match du groupe A dans la phase de poules de la CAN 2017. Sous la menace d’une élimination au coup d’envoi de la rencontre, les Panthères débutent la rencontre pied au planché assiégeant le camp camerounais. Une entame de match qui a failli faire mouche avec la frappe de Malick Evouna à la 3e minute qui ne trouve pas le cadre. Deux minutes plus tard, Denis Bouanga trouve d’un centre du côté droit Aubameyang. Seul face au but camerounais, le capitaine des Panthères ne trouve pas le cadre de la cage de Fabrice Ondoa.

A la demi-heure les Camerounais sortent de leur camp pour se projeter en attaque avec les incursions de Bassogok et Mukandjo, mais sans trouver le chemin des goals. Avec un jeu approximatif, des passes ratées, les Gabonais ne parviendront pas à se procurer des actions pour ouvrir le score jusqu’à la pause.

A la reprise de la rencontre, les Camerounais se montrent plus dangereux devant les buts gabonais avec sa ligne d’attaque. A la 50e minute, après un coup-franc joué rapidement, Ambroise Oyongo frappe du pied gauche, mais son tir file juste à côté des filets du portier gabonais, Didier Ovono. Puis trois minutes plus tard, Sébastien Siani, à l’entrée des 16 mètres et sans opposition, lâche une grosse frappe qui frôle la cage gabonaise.

Sans efforts, les Panthères regardent les Lions indomptables jouer au lieu de faire le jeu. Avec un jeu terne, déstructuré, Aubameyang et ses coéquipiers passent la demi-heure de la deuxième mi-temps à marcher malgré la menace de l’élimination. Sans être inquiétés, les Camerounais gèrent le match en faisant circuler la balle.

Sous les huées du public, les Panthères se ressaisissent ruent en attaque sur une phase de jeu qui offrira quelques occasions aux hommes de Camacho. A la 90e minute, d’une frappe du pied gauche, Denis Bouanga touche le menton des poteaux d’Ondoa. Le ballon revient dans les pieds d’Ibrahim Ndong qui tente également sa chance. Frabrice Ondoa détourne le tir à bout portant d’une main ferme. C’était la balle de la qualification, qui malheureusement n’a pas souri aux Panthères.

Les quatre minutes de temps additionnel n’ont pas suffi pour que le Gabon trouve le chemin des buts, jusqu’au coup de sifflet final. Les deux équipes se sont séparées sur un score nul (0-0), qui élimine le Gabon et qualifie le Cameroun pour les quarts de finale.

Dans l’autre rencontre du groupe A, le Burkina Faso est allé valider son ticket pour les quarts de finale en battant la Guinée-Bissau (2-0)

Cela faisait 23 ans qu’un pays hôte n’avait pas été éliminé à l’issue de la phase de groupes.

Auteur: Jean-Thimothe Kanganga