L’Office nationale de l’emploi (ONE) et la filiale de l’United bank for Africa (UBA) ont signé un contrat d’apprentissage jeunesse (Caj) le 19 juillet 2018. Cette convention vise à former 5 jeunes, en deux ans renouvelables, au sein de l’établissement bancaire.

Un moment de la signature du CAJ entre Etienne Ramba et Hans Landry Ivala. © Gabonreview

 

© Gabonreview

La filiale gabonaise de l’United Bank for Africa a rejoint le programme du contrat d’apprentissage jeunesse(Caj). À travers la convention signée le 19 juillet avec l’ONE, la banque s’engage à accueillir et former 5 jeunes pour un contrat de deux ans renouvelables.

«C’est pour nous l’occasion de donner une opportunité à chaque jeune gabonais d’avoir une première expérience professionnelle. Car en tant qu’entreprise, nous embauchons tout le temps et nous sommes exigeants par rapport à l’expérience professionnelle. C’est également notre responsabilité sociétale de donner une chance à chaque jeune», a déclaré Etienne Ramba, le directeur adjoint d’UBA-Gabon.

Présenté comme un partenariat gagnant-gagnant entre les deux parties, ce programme est ouvert à tous les jeunes diplômés, âgés entre 18 et 35 ans ayant ou pas une expérience professionnelle de moins de deux ans. Il vise à leur apporter un véritable accompagnement dans le cadre de leur stage, développer leurs compétences et renforcer leurs capacités à affronter le marché de l’emploi.

«Le but du CAJ est de pouvoir améliorer l’employabilité des jeunes gabonais. Actuellement, sur le marché de l’emploi, le critère d’expérience professionnelle commence à être assez discriminant(…). Or, nous savons tous qu’une expérience professionnelle s’acquière et ne se décrète pas. Donc il faut mettre en place des dispositifs qui permettent effectivement à des entreprises qui ont besoin(…) de personnes expérimentées, de pouvoir ouvrir dans ces mêmes entreprises, des places pour ces jeunes qui viendront acquérir l’expérience professionnelle dans des conditions flexibles», a confié le directeur général de l’ONE, Hans Landry Ivala.

Instauré en 2016, le Contrat apprentissage jeunesse est encadré par le dispositif du décret n°100 du 17 février 2016. 110 entreprises ont déjà souscrit à ce programme.