Programmée pour la 2e saison de café-concert initié en partenariat avec Ibogazik, la «reine» de la musique dite tradi-moderne a régalé ses fans venus l’écouter, jeudi 18 janvier, au jardin de l’Institut français du Gabon (IFG) à Libreville. Elle en a profité pour leur présenter quelques titres de son prochain album.

Queen Koumb en prestation au café-concert à l’IFG, le 18 janvier 2018. © Still Motion

 

Pour son premier show de l’année, Queen Koumb n’a pas failli à sa réputation. La «reine» de la musique dite tradi-moderne a régalé ses fans vivant à Libreville. C’était, jeudi 18 janvier, au jardin de l’IFG, dans le cadre de la poursuite de la 2e saison du café-concert initié en partenariat avec la structure Ibogazik spécialisée dans la promotion de la musique gabonaise à l’étranger.

© Still Motion

Le public venu nombreux à ce rendez-vous lancé en janvier 2017 a vibré au rythme des plus célèbres chansons de la jeune artiste, à l’instar de «Sissa nu bu ngussu», «Moniu» et «Yoghe». Mais les fans de Queen Koumb ont également eu droit à des petites gratifications de la part de leur chanteuse préférée : quelques titres extraits de son prochain album.

Auteure de deux albums («Ghimaghe» et «Couleur ébène») depuis le début de sa carrière professionnelle en 2013, Reine Cécile Koumba (de son vrai nom) annonce la sortie de ce prochain opus pour mars 2018. Si elle dit «réfléchir» sur le titre, elle n’a pas moins précisé que «tout est fin prêt» pour la sortie de cet album qui comptera 11 titres. Les ambitions de la chanteuse, pour la promotion de son 3e album, sont «très grandes». Mais pour l’heure, Queen Koumb dit continuer d’espérer que l’artiste gabonais vive de son art.