Le Franco-Gabonais sera opposé au boxeur Suisse dans la catégorie des super-légers, le 14 avril à Bâle. Un combat qui servira de préparation à Morgan N’Dong, pour la demi-finale de la Coupe de la Ligue française face à Yves Mesny, le 5 mai prochain à Usson-en-Forez (France).

Morgan N’Dong défie le champion suisse le 14 avril 2018, à Bâle. © Gabonreview

 

Dans le cadre de la reprise de la saison, Morgan N’Dong va défier le Suisse (d’origine arménienne) Andranik Hakobyan, le 14 avril à Bâle. Une confrontation en six rounds de trois minutes sans enjeu réel certes, mais qui permettrait au Franco-Gabonais de se maintenir en forme et/ou de gagner des places dans les classements internationaux.

Un combat que le jeune boxeur de la catégorie super-léger (66kg), professionnel depuis 2012, aborde avec beaucoup de sérénité. «A quelques heures de combat je me sens relativement bien, même si la tension d’avant-combat est là, mais confiant en mon travail, dans la mesure où la préparation a été faite et dans de très bonnes conditions», a confié Morgan N’Dong. Ce dernier est cependant conscient que ce ne sera pas une mince affaire face à l’expérimenté boxeur de 33 ans.

«Mon adversaire est champion de son pays, invaincu, avec un profil de frappeur puisqu’il remporte la moitié de ses combats par KO. C’est donc un réel challenge que d’aller le défier chez lui devant son public. Un challenge que j’accepte avec plaisir et excitation, car ma mentalité guerrière me pousse à me mesurer à un adversaire solide», a déclaré Morgan N’Dong.

Le Franco-Gabonais et Christian Merle, son coach depuis son tout premier combat amateur, ont mis en place tactique pour faire tomber l’adversaire suisse. «Pour l’emporter chez lui il faudra faire parler la poudre d’entrée de jeu, s’imposer et mener le combat afin de ne pas le laisser s’installer dans sa boxe, et le pousser dans ses retranchements. J’ai analysé sa boxe. La préparation a été faite dans de très bonnes conditions», a révélé le jeune boxeur.

Ce combat servira également de préparation à Morgan N’Dong pour la demi-finale de la Coupe de la Ligue française face à Yves Mesny, le 5 mai prochain à Usson-en-Forez, commune française située dans le département de la Loire, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

«Combat en huit rounds face à un adversaire expérimenté, cette demi-finale me permet de viser la finale et ainsi la victoire de la Coupe de France. Ce qui me placerait numéro 1 français et me désignerait challenger officiel pour défier le tenant de la ceinture de champion de France de la catégorie super-légers», a-t-il espéré.

Fort de 28 combats en amateur, le Franco-Gabonais a notamment été Vice-champion de France junior 2011. Chez les professionnels, il cumule 16 victoires dont cinq par KO et quatre défaites. Dans cette catégorie, il notamment été champion Critérium national espoir 2012 et 2013, champion tournoi de France zone sud 2014-2015 et finaliste de la grande finale tournoi de France 2015-2016.