L’établissement d’enseignement primaire catholique a été rénové dans le cadre de ce rendez-vous annuel des collaborateurs de BGFIBank, visant à agir pour le bien-être de la société et des communautés fragilisées.

Des collaborateurs de BGFIBank Gabon posant avec élèves et responsables de l’établissement rénové, le 16 février 2018 à Libreville. © D.R.

 

Comme chaque année depuis deux ans, le Groupe BGFIBank a célébré la troisième édition du BGFIDay, véritable rendez-vous annuel qui permet aux collaborateurs de s’engager pour des causes d’intérêt général et, d’agir pour le bien-être de la société et des communautés fragilisées. Cette année, au Gabon, l’initiative a été marquée par des actions sociales en faveur de l’école primaire catholique Saint Michel de Nkembo, dans le deuxième arrondissement de Libreville.

La remise officielle du chantier aux responsables de l’établissement s’est déroulée le 16 février dernier. A travers ce geste, les collaborateurs des filiales installées du Groupe ont répondu à l’élan de solidarité initié chaque année par la Fondation BGFIBank, sous le thème «Tous solidaires pour la Formation et l’Education des générations futures».

Les travaux ont constitué au ravalement de façades intérieures et extérieures. Et, à l’aménagement de la bibliothèque, renforcé en ouvrages scolaires. L’école a également été sécurisée par la fabrication et la pose d’un portail. De même pour 14 salles de classe, désormais protégées par des portes en fer forgé. Tout comme le bureau du directeur de l’établissement ainsi que sa salle de réception, ont été sécurisés par une grille.

Par ailleurs, l’école, dont les toilettes étaient vétustes, a été dotée de trois blocs WC turques. Certaines classes ont bénéficié de travaux de maçonnerie avec le bouchage de trous béants dans les salles. En outre, l’école primaire a reçu une vingtaine de tables-bancs, 10 tableaux et 14 bureaux offerts pour les enseignants.

Instaurée en 2014, le BGFIDay concerne toutes les filiales du groupe dans l’ensemble de ses pays d’implantation, avec une participation en 2017 qui s’est avérée encore plus forte que l’année précédente. Au total, plus de 930 collaborateurs dans huit pays (Bénin, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée Equatoriale, Madagascar et Sénégal) ont participé à des actions de solidarité autour des thématiques liées à l’éducation, la lutte contre la précarité, ou encore la préservation de l’environnement.

Un nombre de participants qui ne cesse de croître avec un taux de participation en hausse de +187% sur les trois dernières éditions, et neuf structures bénéficiaires.