L’organisation non gouvernementale Synergie a initié du 17 au 18 juin 2017, une caravane médicale au profit des populations du canton Anengué, dans le département de Bendje, dans province de l’Ogooué maritime.

La caravane a donné aux populations l’occasion d’être examinées par un médecin. © Gabonreview

 

À l’initiative de l’ONG Synergie, plusieurs médecins, généralistes et spécialistes ont examiné, deux jours durant, plus de 300 patients au village «Chic à voir» dans le département de Bendje. A l’école catholique Saint Joseph, les populations venues de tous les villages du canton ont pu rencontrer gratuitement un médecin, avant de se voir offrir des médicaments. Le laboratoire installé pour la circonstance dans le réfectoire de l’école a accueilli une centaine de personnes pour divers examens.

Remise de lots de lunettes et des médicaments par le président de l’ONG Synergie. © Gabonreview

La présence d’un ophtalmologue durant la caravane a permis à plus de 20 patients de se faire consulter des yeux et d’obtenir gratuitement de paires de lunettes. «Près de la moitié des patients reçus lors de la caravane ont été en ophtalmologie. Nous avons distribué environ 200 paires de lunettes. C’est une source de satisfaction pour moi. C’est également l’occasion de remercier l’ONG et son président qui ont apporté une aide précieuse à ces populations rurales», a déclaré le docteur Christophe Mboumba, l’ophtalmologue de la caravane.

Le chef du canton Anengué a salué cette initiative qui tend à se pérenniser. «Nous avons depuis quelques temps droit à cette attention de la part de l’ONG Synergie. Et chaque édition apporte des améliorations dans les services offerts, avec la présence de nouvelles spécialités. C’est tout à notre bonheur, nous qui n’avons pas toujours la possibilité ni les moyens de nous soigner correctement», s’est-réjoui Jean Boniface Aboghe.

Au terme de la caravane, l’ONG Synergie a fait un important don de médicaments aux six infirmeries que compte le canton. Son président, Léon Ababé, a réaffirmé aux populations du canton Anengué, sa terre natale, sa volonté de continuer d’être à leur chevet à travers d’autres actions de solidarité.