Ces derniers jours, plusieurs particuliers et des entreprises font l’objet d’une tentative d’arnaque sur les réseaux sociaux. Les auteurs se font passer pour Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC).

© cameroon-report.com

 

«Monsieur Abbas Mahamat Tolli ne détient aucun compte Facebook» ! Dans un communiqué publié, lundi 21 août, par le quotidien L’Union, la BEAC a tenu à prévenir les internautes du phénomène d’arnaque qui tend à prendre de l’ampleur ces derniers jours. Sur les réseaux sociaux, et Facebook particulièrement, des «tentatives de fraude sur des particuliers et/ou sur des entreprises» sont courantes.

«Des individus mal intentionnés contactent actuellement des particuliers ou des entreprises via des comptes frauduleux sur les réseaux sociaux, notamment Facebook, à des fins d’escroquerie», précise le communiqué selon lequel les auteurs de cette tentative d’arnaque usent de l’identité d’Abbas Mahamat Tolli, le gouverneur de la BEAC pour espérer parvenir à leur fin. Seulement, la Banque dément l’existence d’un compte appartenant à son responsable sur le célèbre réseau social.

De même, la BEAC tient à apporter «un démenti formel» aux différentes informations transmises aux internautes sur de supposés avantages à placer leur argent dans tel ou tel projet soutenu par la Banque. Dans son communiqué, l’institution ne manque pas d’appeler le public à «une plus grande vigilance», pour éviter de se faire arnaquer. Aussi, la BEAC dit-elle « se réserver le droit de prendre toutes les mesures, y compris d’ordre judiciaire, contre les auteurs de ces agissements», qui tentent de ternir son image et sa réputation.