Ayant engrangé 66 voix sur 71 votants, Lubin Ntoutoume a été élu bâtonnier au Barreau du Gabon à l’issue de l’assemblée générale élective tenue le 24 octobre à Libreville.

Lubin Ntoutoume le nouveau bâtonnier du Gabon, le 24 octobre 2018.© Gabonreview

 

Le Barreau du Gabon a un nouveau bâtonnier. Lubin Ntoutoume a été élu à la tête de la structure, ainsi que 12 membres du Conseil de l’ordre, à l’issue de l’assemblée générale élective tenue le 24 octobre à Libreville.

«Nous sommes tous satisfaits des conditions dans lesquelles l’élection a été organisée après moult péripéties. Un bâtonnier a été élu et le Conseil de l’ordre. Nous allons nous mettre au travail. La tâche n’est pas facile, mais je puis vous rassurer que le Conseil de l’ordre et moi-même ne ménagerons aucun effort pour rendre à notre Barreau la dignité qu’il avait perdue», a déclaré l’élu.

Seul candidat en lice, Lubin Ntoutoume a obtenu 66 voix sur 71 électeurs votants. Élu pour un mandat de 2 ans, renouvelable, le nouveau bâtonnier envisage axer son action sur «l’amélioration des questions de justice au Gabon, à travers des partenariats à l’international, l’amélioration de loi, la consultation des anciens avocats, ainsi que la formation des jeunes».

L’élection de Lubin Ntoutoume vient mettre définitivement fin à un long feuilleton qui a plongé le Barreau dans une crise ayant duré 5 mois. Une crise caractérisée notamment par l’annulation par le Conseil d’Etat, le 31 mars dernier, de la première élection de Lubin Ntoutoume suite à un recours introduit par Jean Pierre Akumbu, bâtonnier sortant.

Puis s’en est suivi, le 6 juin, la nomination de Norbert Issialh en tant que bâtonnier intérimaire afin d’organiser une nouvelle élection. Prévue initialement le 13 octobre, celle-ci a encore été annulée par le Conseil d’Etat suite à un autre recours introduit par Gilbert Erangah, qui avait évoqué le fait qu’il n’avait pas été informé de la tenue de cette élection par le bâtonnier intérimaire.

Après examen des recours, le Conseil d’Etat avait, sur décision rendue le 18 octobre par le président de Chambre, ordonné la tenue d’une nouvelle élection dans les brefs délais. Cette élection qu’a à nouveau remporté Lubin Ntoutoume.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga