Nommé récemment par le président Akinwumi Adesina, le Sénégalais prendra officiellement ses fonctions le 15 septembre prochain à la Banque africaine de développement (BAD) comme directeur général adjoint du Bureau régional de développement et de prestation de services pour l’Afrique centrale.

Racine Kane, le nouveau chef du Bureau régional Afrique centrale de la BAD. © afdb.org

 

Ressortissant sénégalais, Racine Kane compte 30 années d’expérience dans le domaine du développement. Il était, depuis 2010, le représentant-résident de la BAD au Cameroun. Sous son leadership, le portefeuille de la Banque dans ce pays a enregistré «une croissance spectaculaire, la qualité et la performance des programmes de prêts et hors prêts ont été améliorées, et les capacités du pays en matière de mobilisation de ressources et de cofinancement ont été renforcées en de nombreux secteurs», rappelle le groupe bancaire.

Dans l’exercice de ses fonctions, Racine Kane a contribué à l’avancement du dialogue sur les politiques, permettant ainsi à la Banque de devenir un conseiller de choix pour le gouvernement sur de nombreuses questions stratégiques. Il a joué un rôle important dans la promotion de l’intégration régionale, en particulier au niveau des communautés économiques régionales de l’Afrique de l’ouest et de la communauté économique régionale des Etats de l’Afrique centrale.

Le nouveau responsable du bureau régional de l’Afrique central a entamé sa carrière à la BAD en 2003, en qualité d’économiste supérieur, basé en Tunisie. En 2008, il a été promu économiste en chef en charge du Cameroun, du Bénin, de la Côte d’Ivoire et du Togo.

Avant de rejoindre la Banque, Racine Kane avait occupé les postes de chef de la planification générale au ministère de l’Économie, des Finances et du Plan du Sénégal, entre 1989 et 1994, puis de macro économiste au sein de l’unité de la politique économique du ce même ministère, de 1995 à 2002.

Titulaire d’une licence et d’une maîtrise en sciences économiques de l’Université de Dakar, au Sénégal, il a également un Diplôme d’études approfondies en politique de développement, et de plusieurs certificats en planification industrielle et énergétique de l’Institut africain de développement économique et de planification.

«Racine fait profiter de sa connaissance approfondie des économies de l’Afrique centrale, de sa vaste expérience des opérations de prêts et hors-prêts de la Banque et de son aptitude à établir des partenariats stratégiques avec d’autres organismes de développement. Il contribuera de façon notable aux efforts que le Bureau régional de développement et de prestation de services pour l’Afrique centrale de la Banque déploie pour accélérer le développement des pays de la région», a réagi sur le site de la BAD le président Akinwumi Adesina.