La compagnie aérienne a récemment annoncé son intention de rechercher des investissements, en prévision de sa croissance sur les marchés des passagers réguliers d’Afrique centrale et occidentale.

© sabenatechnics.com

 

Afrijet voit grand et entend bien élargir son déploiement sur le continent. En effet, le directeur général de la compagnie aérienne a révélé son intention d’obtenir des investissements, en prévision de son expansion prévue sur les marchés des passagers réguliers d’Afrique centrale et occidentale.

Selon africanaerospace.aero, Marc Gaffajoli a indiqué que sa compagnie utiliserait les capitaux supplémentaires pour accroître son réseau régional afin d’inclure les vols Abidjan-Lagos et N’Djamena-Luanda. Actuellement, la flotte d’Afrijet comprend deux ATR42-500 et deux ATR72-500 utilisés pour les vols intérieurs réguliers de Libreville vers Franceville/Mvengué et Port Gentil.

Les deux appareils sont également utilisés pour les services régionaux vers São Tomé ainsi que vers Pointe-Noire et Brazzaville, en République du Congo. Elle exploite également deux Falcon 900D sur des vols charters et des services VIP de cadres dirigeants.

Afrijet est également la société mère de l’opérateur tchadien flyART Aviation qui est également en train d’établir ses services réguliers. Selon son portail de réservation, qui est actuellement inopérant, flyART a désigné Abuja, Jeddah et Niamey comme destinations de lancement provisoires.