Alors qu’elle appelle à une importante mobilisation des fonctionnaires ce 11 juillet contre les mesures d’austérité annoncées récemment, la confédération syndicale estime que des économies peuvent être faites autrement qu’en touchant les salaires des agents de l’Etat.

Jean Rémy Yama, le président de Dynamique unitaire. © D.R.

 

Certains agents de l’Etat, ceux dont les salaires sont supérieurs ou égaux à 650 000 francs CFA, verront leurs émoluments ponctionnés de 5%. Cette mesure, annoncée récemment par le gouvernement, ne passe pas au sein de la Dynamique unitaire. La confédération syndicale n’entend pas payer pour «les erreurs» qu’elle n’a pas commises. Mais surtout, elle estime que la situation de crise ayant conduit à l’adoption de ces mesures d’austérité peut être résorbée autrement qu’en touchant les salaires des fonctionnaires.

Alors qu’il appelle pour le mercredi 11 juillet à une importante mobilisation de «tous les agents de l’Etat qui sont contre les mesures du gouvernement», Jean Rémy Yama propose ce matin sur Radio Gabon aux autorités de «supprimer la totalité des agences». Le président de Dynamique unitaire pense que cette suppression permettrait de faire des économies.

Pour faire face à la crise, le leader syndical propose également la suppression du décret n°12 qui, selon lui, a conduit à une hausse d’environ 15% de la masse salariale. «La moyenne d’augmentation de la masse salariale d’une année à une autre est tourne autour de 6%. L’introduction de ce décret 12 a fait grimper la masse salariale. Il suffit donc, purement et simplement, de la supprimer», exige Jean Rémy Yama, qui le présente comme «un décret qui privilégie les fonctions politiques».

Le syndicaliste voit enfin dans la ligne budgétaire consacrée aux biens et services «une niche financière». Jean Rémy Yama exige de «la transparence» sur les biens appartenant à l’Etat et les locaux loués à l’administration publique. Il dit être convaincu de ce que l’instauration de la transparence et la fin des locations permettront de récupérer de l’argent.