Venue au Gabon le 8 mars pour s’inspirer du modèle de la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (CNAMGS), en matière de financement de l’assurance maladie universelle, la délégation congolaise repart satisfaite des connaissances acquises.

Le directeur de la CNAMGS, Michel Mboussou avec la délégation congolaise, le 11 mars 2017 à Libreville. © Gabonreview

 

Une délégation du ministère du Travail et de la sécurité sociale du Congo Brazzaville a séjourné au Gabon du 8 au 11 mars. Conduite par le directeur de cabinet du ministre du Travail, Frederick Manienze, cette délégation est venue s’inspirer du modèle de la CNAMGS en matière de financement de l’assurance maladie universelle. Au terme d’un séjour de 72 heures marqué par de séances de travail, des visites des différentes directions de la CNAMGS de l’Estuaire, la délégation congolaise repart bien outillée.

«Nous étions à une véritable école. Vous êtes apparus pour nous comme des frères de lumière. Dans ce sens que nous sommes des aveugles, nous cherchions un chemin et que vous êtes là pour nous montrer ce chemin», a déclaré Frederick Manienze.

La délégation congolaise, le 11 mars 2017 au CHUL. © Gabonreview

Pour le directeur de cabinet du ministre du Travail, cette mission leur a permis de «cerner la portée de l’assurance maladie dans un plan pratique» et d’ajouter : «toutes les préconisations à venir par rapport à ce que nous avons récolté ici, nous en ferons un bel usage».

Le séjour de la délégation congolaise a été également marqué par une visite au centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL). Celle-ci avait pour but de voir l’offre des soins offerte par la plus grande structure hospitalière du Gabon, selon son directeur général, Eric Augustin Baye.

Avec 500 lits et plus de 1500 agents, le CHUL représente la plus grande structure hospitalière du Gabon. Frederick Manienze s’est réjoui de cette visite, au regard de la qualité des équipements.

Pour matérialiser ce transfert de compétence, une délégation de la CNAMGS, conduite par son directeur général adjoint se rendra au Congo. Elle participera à la déclaration officielle du ministre du Travail, sur la refondation du système de sécurité sociale du Congo.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga