Les équipes techniques de la Société d’énergie et d’eau du Gabon ont effectué le 20 juin, une visite des sites accueillant la première catégorie du projet dénommé «amélioration de la desserte en eau du Grand Libreville», notamment l’extension de réseaux avec rapprochements des compteurs des abonnés.

Le chargé de la division projet transport distribution Eau à la SEEG, Éric Serge Obounou. © SEEG

 

Les quartiers Awoungou (centre de formation théologique de l’Alliance chrétienne), Akournam 2 (secteurs dits Sogi-Rougier et Service civique), Sablière (débarcadère), Sibang (en amont de Montalier) et Nzeng-Ayong (avant l’Église St Jean Baptiste) ont reçu le 20 juin dernier la visite des équipes techniques de la SEEG. Les techniciens sont allés évaluer le niveau de réalisation de la première catégorie du projet dénommé «amélioration de la desserte en eau du Grand Libreville», notamment l’extension de réseaux avec rapprochements des compteurs des abonnés.

Un riverain satisfait des travaux effectues par la SEEG. © SEEG

L’objectif principal de ce projet est d’augmenter le rendement du réseau et le taux de desserte dans les zones mal desservies en eau potable. «Cette opération permettra de réduire les fuites sur les longues tuyauteries après compteurs, de réinjecter les volumes économisés dans les réseaux de distribution au bénéfice des autres usagers, de réguler les factures d’eau, d’assainir l’environnement routier par l’assèchement des fuites», a expliqué le chargé de la division projet transport distribution Eau à la SEEG, Éric Serge Obounou. Selon ce dernier, «ces travaux ont un véritable impact sur l’amélioration et la qualité des services».

La réalisation totale de cette première phase portée actuellement à 60% devra prendre deux mois maximum. Une initiative saluée par les populations impactées par ces travaux.

Le projet «amélioration de la desserte en eau du Grand Libreville», qui comprend l’extension de réseaux avec rapprochements des compteurs des abonnés et des maillages du réseau, s’inscrit parmi les actions prioritaires de la nouvelle direction générale déléguée. «Il marque la détermination de la SEEG à apporter le mieux-être aux populations et à restaurer le sens du service au client», a affirmé Éric Serge Obounou.