Le Gabon accueille du 19 au 22 avril 2017 la 4e édition du Salon international du Livre et des Arts de Libreville (Silal). Les inscriptions sont ouvertes pour l’enregistrement des participants à cette fête des arts et de la culture.

Une Affiche du Silal. © D.R.

 

Placée sous le thème «langue française et cultures africaines», la 4e édition du Silal se veut plus ouverte au reste du continent et du monde. Ce qui donne l’opportunité aux écrivains, éditeurs, libraires, artistes et universitaires du Gabon, de l’Afrique et d’ailleurs de présenter, de valoriser à l’Esplanade de la Maison Georges Rawiri (Gabon Télévision), leurs produits. Organisé désormais par le ministère de l’Economie numérique, de la Communication, des Arts et de la Culture, en partenariat avec l’Association pour la promotion du livre et des arts (Apla) et les éditions Ntsame, le 4e Silal a pour invités d’honneur la France et le Mali. Un événement présenté comme l’un des faits culturels majeur du Gabon.

Les potentiels participants ou exposants ont jusqu’au 25 mars prochain pour se faire enregistrer. Le règlement prévoit plusieurs catégories de stands. Ceux-ci vont de un à 4 présentant des caractéristiques divers. Pour les  artistes, ce sera à partir de 80.000 francs CFA. Ceux destinés aux sociétés non-sponsors se négocient à partir de 300.000 francs CFA. Les éditeurs et les libraires bénéficieront des espaces dont les prix sont fixés à partir de 200.000 francs CFA. Pour ce qui concerne les livres et les objets d’art, chaque exposant est invité à envoyer la liste des livres ou des objets d’art, deux semaines avant la date d’ouverture du Salon.