Le documentaire gabonais : les nouvelles formes du...

L’histoire du documentaire gabonais  a été orpheline pendant longtemps, en effet l’un de ses films-clef Il était une fois Libreville de Simon Augé, n’était pas accessible. Les jeunes générations ont dû attendre Février dernier pour enfin découvrir cette superbe entrée en matière dans le réel de leur capitale, au lendemain de l’Indépendance. Au fil des ans, le documentaire gabonais témoigna de recherches individuelles, de coup de cœur liés à un événement historique ou à un rituel spécifique à une région ou culture locale.  Est-il nécessaire de rappeler l’importance culturelle de l’oralité au Gabon !...