Jan 27, 5 années ago

Entre Cousin et Mouloungui, il n’y a aucune zone d’ombre

Entre Cousin et Mouloungui, il n’y a aucune zone d’ombre

Que voulait-on exactement en attisant un conflit qui n’existait même pas entre certains éléments clefs des Panthères ? Heureusement et pour tordre le coup à tous les délateurs, Daniel Cousin et Eric Mouloungui ont démenti devant les médias tout ce qui se racontait sur les rapports qu’ils entretiennent.

Le manager de l’équipe nationale Alain Claude Grandet n’a pas voulu que les Panthères abordent la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations avec des suspicions, des rumeurs et autres informations tendant de nuire à l’unité du groupe. C’est pourquoi, il a initié une conférence de presse qui a amené la veille du match Gabon-Niger, Daniel Cousin capitaine et l’un des doyens du groupe, Éric Mouloungui son cadet, à s’expliquer sur les nombreuses insinuations concernant les deux joueurs phares de la sélection nationale.

En effet, depuis la Coupe d’Afrique des nations 2010 dont le Gabon avait pris part Angola 2010, après l’élimination inattendue du Gabon, des affabulations se sont répandus faisant allusion d’un climat de tension qui règnerait entre les deux joueurs. Cela, jusqu’à faire croire à l’opinion que les deux se détestaient ; au point qu’ils ont failli passer aux mains dans les vestiaires, après la débâcle des Panthères. Raison évoquée, Daniel Cousin estimait qu’Éric Mouloungui refusait volontairement de lui passer le ballon, même quand il était idéalement placé pour faire mouche. Cette rumeur s’est répandue de plus après le match amical Gabon-Brésil, où selon certaines indiscrétions relayées par les organes de presse, le ton était encore monté dans les vestiaires du stade de L’Amitié Sino-gabonaise. Éric Mouloungui avait mal pris la remarque de son aîné. Et le sujet a tellement intéressé l’opinion publique que certains avaient même proposé comme solution à cette mésentente, d’écarter Éric Mouloungui jugé, à tort ou à raison comme irrespectueux envers les aînés.

Toutes ces allégations étaient-elles fondées ? Difficile de le dire. Mais déjà, lors de la conférence de presse d’après match à Franceville contre le Soudan, Daniel Cousin avait déclaré devant la presse qu’aucun problème ne se posait entre lui et son petit frère. Et d’affirmer «Il est tout simplement arrivé qu’il y ait comme avec n’importe quel partenaire dans une équipe, une incompréhension sur le positionnement ou le moment à faire un geste. Ça peut arriver à tout le monde, cela n’insinue pas que vous avez des problèmes». Et pour ne pas s’arrêter en si bon chemin, les deux attaquants côte à côte ont encore rassuré les supporters et leurs fans.

Daniel Cousin avait d’ailleurs et par la suite, coupé court en déclarant que, «Je suis en sélection depuis 2000. Beaucoup de gens racontent n’importe quoi au sujet d’Éric et moi. On va les faire taire sur le terrain». Quant à Éric Moulingui, il a laissé entendre que : «Cela fait trois ans que l’on parle de Daniel Cousin et moi. On s’entend pourtant bien, il n’y a pas de problème. Pour ma première sélection, c’est Daniel que j’ai remplacé. C’est un exemple pour moi, par rapport à la carrière qu’il a pu faire. Il est très exigeant avec moi. Il m’a toujours dit que je ne devais pas me contenter de mon niveau, il m’a toujours encouragé à aller plus haut. On est d’ailleurs tous les deux impatients d’être sur le terrain !» Vérité ou hypocrisie, toujours est-il qu’ils ont démontré sur le terrain, lors du premier match du Gabon contre le Niger qu’il n’y avait pas un problème particulier. Le collectif étant au rendez-vous. La suite de la compétition promet donc des surprises non seulement pour l’équipe, mais également pour les deux attaquants expérimentés des Panthères qui cloueront une fois pour toute les « becs » des oiseaux de mauvais augure.

Bon à savoir :

Daniel Cousin : Né le 7 février 1977 à Libreville, 1,68m pour 86 kg. Il évolue au poste d’attaquant au FC Sapins en D1 Gabonaise où il a signé un contrat de trois mois. Carrière professionnelle : 1997-1998 FC Martigues ; 1998-2000 Niort FC ; 2000-2004 le Mans UC ; 2004-2007 RC Lens ; 2007-2008 Glasgow Rangers ; 2008-2010 Hull City ; 2010-2011 AEL Larissa depuis octobre 2011 FC Sapins ; c’est aussi la première fois que Cousin évolue dans le championnat national. Sélectionné pour la première fois en équipe nationale en 2000, il a disputé 18 rencontres pour 6 buts marqués.

Éric Mouloungui : Né le 1er avril 1984 à Port-Gentil avec 1,84m pour 72 kg, il évolue à l’Olympique Gymnaste Club Nice. Il joue également avec le groupe international A du Gabon. Carrière : 1999-2002 AS Mangasport (37 matches pour 35 buts) ; 2002 Vauban Strasbourg (2 matches 2 buts) ; 2002-2005 RS Strasbourg ; 2005-2006 FC Gueugnon ; 2006-2008 RC Strasbourg ; depuis 2008 l’OGC Nice. Son transfert à l’OGC Nice a coûté 3 millions d’Euros. Depuis 2005 qu’il joue avec l’équipe nationale A, Mouloungui a disputé 19 matches pour 7 buts. Il a remporté en 2001 avec Mangasport la coupe du Gabon et en 2005 la Coupe de la Ligue.

Partager "Entre Cousin et Mouloungui, il n’y a aucune zone d’ombre" via

Aucun commentaire

Écrire un commentaire

Plus dans AMBIANCES ET POTINS
Fév 11, 5 années ago

Beach Soccer Party le 10 février 2012 à Libreville

Beach Soccer Party le 10 février 2012 à Libreville L’événement populaire avant les finales de la CAN fût sans doute cette « Beach Party » organisée par « Can sans Sida ». Pelé en était la vedette incontestée, aux côté de Daniel Cousin, le couple présidentiel et les artistes ayant participé à la ...

Fév 7, 5 années ago

Samsung explique son implication dans la CAN Orange 2012

Samsung explique son implication dans la CAN Orange 2012Il Do Kim est le chef de projet sponsoring de Samsung pour la CAN Orange 2012 Gabon-Guinée Équatoriale. Il a accepté de répondre à quelques questions concernant Samsung Electronics Co, l’un des sponsors officiels de la 28e édition de la ...

Jan 29, 5 années ago

Le match Gabon-Maroc au « Samsung Football Fest »

Le match Gabon-Maroc au « Samsung Football Fest »« L’atmosphère au «Samsung Football Fest» était grandiose », estime Yves-Laurent Ngoma, reporter et correspondant de la radio RFI, après la victoire (3-2) du Gabon contre le Maroc, le 27 janvier. Le Samsung Football Fest est un espace créé par le géant Coréen ...