Pour sortir de leur endettement chronique, les pays africains de la zone franc ont été invités par le ministre de l’Economie et de Finance de France, Bruno le Maire, à une optimisation de la mobilisation des recettes internes.

Le ministre de l’Economie et de Finance de France, Bruno le Maire. © D.R.

 

Débutée le 8 octobre à Paris, la réunion des ministres des Finances et de l’Economie de la zone franc s’est achevée sur plusieurs pistes de résolutions pour les Etats africains. Des propositions que le ministre de l’Economie et de Finances de France a formulées à l’occasion dans son discours de clôture de la réunion, le 9 octobre à Paris.

Pour Bruno le Maire «Outre l’optimisation de la mobilisation des recettes internes pour faire face à la crise de liquidité qui étreint leurs finances publiques, les pays de la Zone francs doivent mettre en œuvre des politiques d’ajustement afin de limiter les risques de réendettement». D’autant qu’un réendettement excessif «pourrait avoir des conséquences dommageables sur les pays placées sous les programmes du FMI et de la Banque mondiale», a expliqué le ministre de l’Economie et de Finances de France.

A en croire Bruno le Maire, la zone franc, qui revêt une dimension unique en Afrique, «doit rester un facteur de stabilité et de développement ainsi qu’un espace de coordination active des politiques publiques en lien avec les principaux bailleurs de fonds et institutions». Toutefois ce dernier reconnait que les aspects sécuritaires ont un «impact direct sur la capacité des Etats à mobiliser les recettes fiscales».

Par ailleurs, les bailleurs de fonds et autres «organismes internationaux doivent-ils en tenir compte dans leur appréciation des efforts de redressement de la situation financière des Etats», a déclaré Bruno le Maire.

S’il est vrai que ces pistes ne constituent pas une panacée, les propositions qui en sortent pourraient, selon ce dernier, contribuer à épargner les Etats africains de la zone franc de risques de dépendance économique et financière de vis à vis de l’extérieure.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga