La température est montée d’un cran à la place du défilé, le 3 juin, à l’occasion du lancement de la première édition du Libreville fitness tour.

Plus de 3000 femmes à la première étape du Libreville Fitness tour, le 3 juin 2017. © Gabonreview

 

La ministre de la Jeunesse et des Sport, Nicole Asselé a lancé le 3 juin, les activités de la première édition du programme sport pour tous baptisé : «Libreville fitness tour», dédiée exclusivement à la gent féminine. Plus de 3000 femmes ont répondu présent à cette première étape de la caravane, dont l’objectif est de sillonner les trois communes de l’agglomération de Libreville et de former 5000 femmes aux bons gestes du sport.

Séances de body step, pour les femmes du Libreville fitness tour. © Gabonreview

«Ça prouve que le sport pour tous est demandé. Les femmes sont là. Notre mission est de faire en sorte que le samedi matin, les femmes se lèvent et fassent du sport», a indiqué la ministre des Sports, assurant étudier les possibilités pour faire partager ces moments aux populations de toutes les provinces du pays. «Nous avons lancé aujourd’hui, en fonction de l’affluence et de l’engouement, nous verrons comment aller aussi dans d’autres provinces pour susciter cet engouement. Je sais que nous avons un besoin au Gabon, donc il faut organiser des événements pour permettre aux gens de pouvoir s’exprimer».

Durant la première étape du Libreville fitness tour, les participantes ont pu découvrir ou redécouvrir les différentes techniques du fitness, comme le body balance, le body step, exécutés au rythme des sons du terroir et du continent. «La condition physique est très importante pour l’organisme. Je suis très heureuse et contente pour cette initiative. Je me sens très bien et suis épanouie dans tous les sens, moralement, physiquement et psychologiquement», a confié Félicité Ozouaki, l’une des participantes.

L’influence positive de la pratique régulière de sport a pourtant été régulièrement soulignée. Elle n’aide pas seulement à maintenir un équilibre du poids, du cholestérol et de la pression artérielle, mais elle diminue également la probabilité de décès prématuré, de maladies cardiovasculaires et de cancer.

Les coachs du Libreville Fitness tour. © Gabonreview

«Nous connaissons les bienfaits du sport sur la santé et à côté de tout cela, nous avons constaté que les femmes étaient plus vulnérables à certaines maladies, donc nous avons jugé utile d’initier ce projet qui met les femmes au centre de l’activité sportive. Pour nous, une femme dynamique est productive, une femme en bonne santé est une femme qui apporte à son entreprise, à son pays», a confié le responsable de l’association Yori, Christian Boua.

Pour la seconde étape, la caravane s’arrêtera à l’esplanade de la gare ferroviaire de Setrag, à Owendo, le 10 juin, puis au stade de Nzeng-Ayong le17 juin, avant de se garer à l’étape du stade d’Angondjé le 24 juin 2017.