Grace à l’appui technique et financier de l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), le Comité de lutte contre le sida du ministère de l’Education nationale (Colusimen) a lancé, le 22 juillet à Libreville, une action visant à sensibiliser les candidats au baccalauréat sur les violences en milieu scolaire.

Le membre du Colusimen distribuant les flyers aux candidats au baccalauréat centre Lycée Bâ Oumar le 22 juillet 2017. © Gabonreview

 

Une opération de sensibilisation à l’endroit des élèves candidats au baccalauréat a été initiée par le Comité de lutte contre le sida du ministère de l’Education nationale (Colusimen).

Lancée le 19 juillet, l’action est réalisée grâce à l’appui technique et financier de l’Unesco. Elle consiste selon l’inspecteur chargé de l’appui technique au Colusimen, «à sensibiliser les élèves et tous les acteurs de éducation nationale sur les dangers des violences de tout genre en milieu scolaire».

«L’objectif visé est d’épargner les élèves des violences et de harcèlement de tout genre en milieu scolaire, afin de leur permettre de bénéficier d’une  scolarité épanouie» a ajouté Moise Igassela Bounguembe.

Prévue s’étaler jusqu’au 27 juillet, l’action consiste également à accompagner les candidats au baccalauréat à mieux affronter leur examen à travers l’enseignement des méthodes de gestion de stress. Pour cela, il est prévu la distribution des flyers et des tee-shirts dans tous les centres d’examens de baccalauréat de Libreville.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga