L’Union des syndicats des administrations publiques, parapubliques et privées (USAP) a tenu son 3e congrès ordinaire, les 11 et 12 février 2017. Au cours de cette rencontre, le secrétaire exécutif du Syndicat de l’éducation nationale, Fridolin Mve Messa a été réélu pour un nouveau mandat de quatre ans.

Installation du président du bureau exécutif de l’Usap, le 12 février 2017. © Gabonreview

 

Les syndicalistes affiliées à l’Union des syndicats des administrations publiques, parapubliques et privées (Usap) se sont retrouvés pendant deux jours, du 11 au 12 février dernier pour leur 3e congrès ordinaire. Cette réunion a été l’occasion de faire le point sur les activités de cette centrale syndicale, de réviser les textes, et de renouveler les membres des instances dirigeantes, notamment ceux du bureau exécutif et de la commission contrôle administratif et financier. Ainsi, le secrétaire exécutif du Syndicat de l’éducation nationale, Fridolin Mve Messa et son équipe ont été reconduits pour un nouveau mandat de quatre ans.

Installation du président du bureau exécutif de l’Usap, le 12 février 2017. © Gabonreview

Dans son rapport moral, Fridolin Mve Messa est revenu sur les actions initiées pour l’aboutissement de l’opération de payement de rappel aux fonctionnaires de l’État, le dialogue social d’Angondjé, l’adhésion de l’Usap à l’Union des syndicats d’Afrique centrale. Bien qu’il ait été félicité par ses compagnons, pour le travail abattu durant les quatre dernières années, le président réélu n’a pas caché la tristesse de son équipe, pour n’avoir pas pu atteindre tous les objectifs définis lors du 2e congrès en 2012.

En termes d’insuffisances, les congressistes ont relevé la carence de communication, l’absence de cotisations des membres, le manque de visibilité des actions de l’Usap et son attractivité. C’est sur la base de ce «constat fait qui nous a permis de donner une nouvelle vision et assigner au bureau qui vient d’être élu de nouveaux objectifs. Celui-ci devra impérativement s’attaquer au rayonnement de l’Usap, pour susciter de nouvelles adhésions, amener les organisations membres à s’acquitter de leurs cotisations, assurer plus de formation et permettre, à terme, à l’Usap d’acquérir un siège social digne de ce nom», a déclaré Fridolin Mve Messa.

Réélu par acclamation, conformément aux dispositions de l’article 33 du règlement intérieur de l’Usap, la liste Fridolin Mve Messa, constituée de 15 membres dont un président, deux vice-présidents et 12 secrétaires nationaux, présidera aux destinées de l’Usap pour les quatre prochaines années, avec pour défi spécifique : l’adoption du nouveau code du travail, les négociations des conventions collectives, la mise en place du Conseil national du dialogue social, les négociations salariales dans le secteur privé, l’octroi des logements aux travailleurs…