Profitant de la présentation des résultats semestriels, le 1er août, le Président-directeur général (PDG) de Veolia, Antoine Frérot, a indiqué que si les deux parties ne parviennent à un accord d’ici fin août, elles «entrerons dans la phase contentieuse, avec un procès».

Le différend entre l’Etat gabonais et le groupe français, Veolia, devrait visiblement aboutir sur un procès en bonne et due forme © Eric Piermont / AFP

 

Le Président-directeur général (PDG) du groupe français Veolia, Antoine Frérot, s’est prononcé le 1er août sur le différend qui oppose son groupe à l’Etat gabonais, lors de la présentation du bilan semestriel des activités de son entreprise. Le résultat net global de Veolia au premier semestre 2018 s’établit à 225 millions d’euros, en hausse de 13,5%.

Ces résultats ne prennent pas en compte les activités de sa filiale gabonaise réquisitionnée en février par l’Etat gabonais. En effet, «depuis le 31 mars 2018, la cessation des activités au Gabon a conduit le groupe à classer SEEG -Société d’eau et d’énergie du Gabon- dans le résultat net des activités abandonnées».

Selon Antoine Frérot, ces résultats sont satisfaisants et symbolisent la vitalité de son entreprise. Il existe peu de nuages à l’horizon pour son groupe, en dehors du contentieux qui l’oppose au Gabon, affirme-il. Le gouvernement gabonais avait, en effet, brutalement résilié en février dernier le contrat de concession de Veolia pour la fourniture de l’eau potable et l’électricité dans le pays.

Le groupe français avait alors déposé une plainte auprès du tribunal du Centre international de résolution des conflits et différends liés aux investissements (Cirdi) de la Banque mondiale à Washington DC.

Toutefois, le PDG du groupe français n’a signalé aucun progrès dans ce dossier. Selon le site zonebourse.com, «la conciliation entamée, fin mai, entre les deux parties se poursuit, mais le PDG de Veolia a affirmé lors d’une conférence téléphonique qu’il ne serait «pas surpris» si elle échouait et menait à «l’arbitrage complet et au procès».