Parrainées par Fabrice Bonatti, directeur général de la Société des brasseries du Gabon (Sobraga), les promotions 2015, 2016 et 2017 des étudiants de master et licence de l’Université franco-gabonaise Saint-Exupéry ont reçu leurs parchemins, le 30 novembre à Libreville.

Les promotions 2015, 2016 et 2017 des étudiants de master et licence de l’Université franco-gabonaise Saint-Exupéry ont reçu leurs parchemins, le 30 novembre à Libreville. © Gabonreview

 

Le marché de l’emploi s’est enrichi avec la sortie, le 30 novembre à Libreville, d’une nouvelle cuvée de diplômés de l’Université franco-gabonaise Saint-Exupéry. Parrainés par le directeur général de la Société nationale des brasseries du Gabon (Sobraga), Fabrice Bonatti, les lauréats sont au nombre de 59. Soit 30 de niveau master dans les filières développement durable et culture et relations internationales. Le reste est de niveau licence : 11 en développement durable, huit en culture et relations internationales et les dix autres en sciences politiques.

Pour le président de l’université, la cérémonie de ce jour est marquée du sceau d’une triple innovation. Selon Raymond Mayer, la première innovation réside en ce que «l’université UFGSE s’ouvre de plus en plus aux entreprises. La deuxième innovation, quant à elle, se situe au niveau du «renforcement des liens de l’UFGSE avec les universités et grandes écoles françaises. La troisième, enfin, «réside dans l’ambition de l’université d’ouvrir une école doctorale dans les prochaines années. Les démarches dans ce sens ont d’ailleurs été entamées».

. © Gabonreview

S’exprimant au nom du directeur général, le directeur des ressources humaines de Sobraga a estimé que la «formation des futurs cadres du pays revêt pour la Sobraga une importante particulière, notamment dans le secteur du développement durable». Selon Guy Essono Ekoua, «Sobraga est engagée depuis plusieurs années, dans une démarche en matière de développement durable. Cela nous a amené à mettre en place des infrastructures et des procès inédits au Gabon (…) la Sobraga souhaite impulser une dynamique pour planifier une croissance durable et responsable au Gabon».

Au nom des impétrants, Raïssa Yolaine Andeme Mba, étudiante en licence Développement durable, a remercié Fabrice Bonatti, le corps professoral, le personnel d’encadrement et les parents. Le tout, en exhortant le parrain à les accompagner dans la course vers le recherche de l’emploi. «Vous êtes notre parrain c’est vrai, mais un parrain se doit d’accompagner ses filleuls», a-t-elle déclaré.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga