Après Mbigou et Lébamba, l’Union et Solidarité (U&S) de Jean De Dieu Moukagni Iwangou s’implante à Ndendé, dans la province de la Ngounié.

Moukagni Iwangou, le président de l’U&S pendant l’une de ses causeries politiques dans la Ngounié. © D.R.

 

Certainement dans la perspective des élections législatives à venir, le parti de Jean De Dieu Moukagni mène déjà la bataille du terrain. C’est la raison pour laquelle, depuis le 11 février, Moukagni Iwangou et les siens sillonnent les localités de la Ngounié pour installer des antennes de base de sa formation politique et galvaniser les troupes.

Lancée le 11 février 2018 à Mbigou, la campagne nationale d’implantation du parti dans la province de la Ngounié s’est accélérée le week end dernier, avec les installations de cellules de Lébamba, Ndendé et Mouila. Le président du parti a présenté les hommes et femmes qui vont défendre la vision et la philosophie de cette formation politique.

Héritier de Pierre Mamboundou, fondateur de l’Union du peuple Gabonais (UPG), Moukagni Iwangou et ses camarades n’ont pas eu de mal à se frayer un chemin dans cet arène politique déjà saturé par des «partis gazelles». A Ndendé, comme à Mouila par exemple, il a animé des causeries au domicile de Pierre Mamboundou.

Pendant tous ces séjours à Mbigou, Ndendé, Lébamba et Mouila, le maître mot est resté l’unité. Une unité que Moukagni Iwangou prône autant dans son parti qu’au sein de l’opposition fidèle à Jean Ping.