La directrice générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) effectuera une visite à Libreville, du 28 au 30 mars prochain.

La directrice générale de l’Unesco Audrey Azoulay. © Keystone

 

Le Gabon sera hôte de la directrice générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), qui y effectuera une visite du 28 au 30 mars prochain.

De sources officielles, Audrey Azoulay devrait notamment, à cette occasion, constater l’évolution et les résultats de la coopération entre le Gabon et l’Unesco.

Les domaines d’intervention de l’Unesco au Gabon sont effectivement assez variés. Dans le domaine de l’éducation, le programme «Train my generation» touche actuellement 5000 jeunes gabonais. Dans le domaine de l’environnement, la stratégie de l’Unesco concernant l’Agenda 2030 relatif aux objectifs de développement durable et la biodiversité intéresse particulièrement le Gabon.

Durant son passage à Libreville, Audrey Azoulay pourrait se rendre au musée national d’arts et traditions. La signature d’un accord pour le renforcement de la coopération culturelle et technique entre l’Unesco et le Gabon est également prévue. Afin de préparer cette visite, le Premier ministre a dirigé une réunion, le 21 mars à Libreville, avec les chefs des départements qui coopèrent directement avec l’Unesco. Les ministères des Affaires étrangères, l’Enseignement supérieur et la Culture.