Un ancien militaire retraité de l’armée française a trouvé la mort, le 10 octobre 2012, dans un crash d’un avion du type Piper PA-36. Il volait alors pour l’épandage des engrais sur les jeunes plants de canne à sucre de la Sucaf-Gabon à proximité de la ville de Franceville dans la province du Haut-Ogooué.

Épandage aérien de cultures - © D.R.

Jean Paul Beauvais, 62 ans, pilote d’épandage pour une société partenaire du Sucaf-Gabon, a trouvé la mort, dans l’après-midi du 10 octobre 2012, dans un accident d’avion intervenu dans une parcelle de champ dénommée «Poubara IV», à Ouelé à environ 33 km à l’Ouest de Franceville.

Selon des témoignages concordants relayés par le quotidien d’information L’Union, le 11 octobre 2012, «le crash serait survenu au moment où l’appareil larguait des produits chimiques au-dessus des champs de canne à sucre. L’appareil a violemment percuté un arbre de la forêt environnante avant de s’écraser au sol».

Éjecté de son poste de pilotage, après le choc de l’appareil contre l’arbre, le sexagénaire qui arrivait de France il y a moins d’un mois sur instruction de son entreprise, partenaire de Sucaf, est tombé plus vite que la carlingue qui a fini sa chute sur lui. Les déterminismes réels de cet accident restent encore inconnus. Une enquête devrait être diligentée par des experts pour en savoir davantage.

Quelques années auparavant, un autre avion de même vocation s’est écrasé dans les champs avant de prendre feu.