Plus nous y réfléchissons à la rédaction, et plus nous remarquons que c’est exceptionnel. Et dire que l’événement a failli passer inaperçu ! Non, pas tout a fait inaperçu puisque le pays bruisse de rumeurs à ce sujet sans oser en parler trop fort : le président Ai Bongo Ondimba a coupé ses cheveux.

Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba, a coupé ses cheveux - © Sylvia Bongo Ondimba

Assez curieusement, la plupart des observateurs font mine de ne rien remarquer. Il y a bien quelques tweets discrètement élogieux, deux ou trois messages énamourés du type “Oh! Alors là, c’est super mon Président a un nouveau look. Hum! Ya Ali” sur les photos mises en ligne sur le compte Facebook de Sylvia Bongo Ondimba, mais rien dont on puisse dire que cela fait le buzz. Et pourtant, un petit tour dans Libreville a permis de vérifier que tout le monde l’a remarqué. Même les farouches opposants, à la “bouche” si volubile lorsqu’ils moquaient les “frisettes” du président, semblent rester très peu disert sur le sujet. Malgré cela, la situation est véritablement exceptionnelle.

La photo des Voeux de Madame et Monsieur Ali Bongo pour la Fête Nationale du cinqantenaire de l'Indépendance - © D.R.Après quelques heures de recherches, il nous a été impossible de trouver un président en exercice changeant de style de coiffure aussi radicalement (les spécialistes du sujet confirmeront ou infirmeront dans les commentaires). Bien entendu, couper ses cheveux n’a, en général, rien de révolutionnaire. Mais passer d’une coupe hollywoodienne au sage duvet de deux millimètres apprécié de la grande majorité des gabonais, ça ne peut pas être vraiment anodin ! D’autant que depuis le début du septennat, le couple présidentiel avait pris soin de diffuser une image de couple jeune, uni, moderne et… fashion. En témoigne la photographie du couple présente sur les invitations du cinquantenaire de l’Indépendance.

Alors cette nouvelle image dévoilée par le président à l’ouverture des Jeux olympiques de Londres a-t-elle un sens autre qu’esthétique ? Doit-on penser que son nouveau “look” préfigure une nouvelle étape dans ses choix politiques ? Arrivé à mi-mandat, le président a-t-il voulu indiquer à son peuple, mais aussi à ses opposants qui s’agitent beaucoup depuis quelques semaines, que le temps des jeux et des grands spectacles était révolu ? Car bien qu’élégante, cette nouvelle coiffure est aussi plus sévère.

Bien évidemment, nous nous garderons bien de tirer des conclusions définitives et arbitraire d’un simple passage chez le coiffeur, mais lorsqu’il s’agit d’un président qui a toujours porté une grande attention à sa coiffure et à son apparence, nous pensons qu’il fallait bien que quelqu’un pose la question.

Post scriptum :

Nous avons été rechercher, dans des sites spécialisés, ce qu’il était possible de déduire de la coupe de cheveux d’un homme. Nous vous laissons apprécier le résultat à sa juste valeur.

Ali Bongo coupe longueCoupe bouclée ou mi longue : “Vous êtes une personne faisant onduler l’air autour d’elle. Vous êtes en éternelle recherche d’harmonie et d’équilibre, mais c’est difficile à trouver quand on boucle. Tout comme les saisons, vous êtes dans un perpétuel recommencement. La boucle frivole fait de vous un habile séducteur. Les femmes volent vers vous comme des papillons sur du melon. Vous avez un côté très bohème et adorez les plaisirs de la vie. Comme votre personnalité est très éclatée, vous avez tendance à vous éparpiller. Vous êtes un homme chaleureux et sensuel.”

Ali Bongo coupe courteCoupe courte : “Vous êtes direct et franc. Vous allez à la rencontre des autres sans détour. Vous aimez être entouré, recherchez le mouvement. Il faut que tout bouge vite et bien. Vous êtes un homme pratique et d’humeur joviale qui adore les relations humaines. Vous allez directement vers les gens sans aucune hésitation, au risque de blesser leur sensibilité ou de pénétrer dans leur bulle.”