Le Maroc est arrivé au Gabon avec 6 coureurs, déclarés meilleure équipe de la compétition et l’un d’eux meilleur africain.

Salaheddine Mraouni, au premier plan, pouce levé. © Gabonreview

 

A 24 ans, le coureur marocain a brillé sur la Tropicale au point de décrocher le titre de Meilleur africain. «Je suis content de remporter ce titre pour cette 12e édition de la Tropicale, d’autant que je l’avais déjà remporté en 2015. Je suis revenu cette année pour prouver que je pouvais courir à nouveau après le Tour du Maroc de l’an dernier, où j’ai été victime d’un grave accident. Cette année, j’ai repris la forme, et je suis content de commencer la saison 2017 de cette manière, en espérant que j’arrive avec la même forme jusqu’au championnat d’Amérique», a déclaré le jeune champion. L’année dernière, il rayonnait sur les routes de l’Africa Tour, où il a remporté une étape de son tour national, mais également terminé 5ème du Tour du Cameroun.