Amené à se prononcer sur la défection de l’équipe gabonaise un peu avant le lancement de l’édition 2017 de la course cycliste internationale, Benjamin Burlot, coordinateur général de la Tropicale Amissa Bongo, a laissé entendre :

Benjamin Burlot, coordinateur général de la Tropicale Amissa Bongo. © Gabonreview

 

«Les organisateurs de la Tropicale ont appris avec surprise ce matin au départ de la 1ère étape Moanda-Akiéni, le forfait de l’équipe du Gabon. C’est surtout une grande déception de ne pas voir l’équipe nationale sur ses terres cette année. Les organisateurs déplorent cette absence qui va nuire plus particulièrement à l’épanouissement sportif de ces coureurs qui auraient tant eu à apprendre de cette confrontation de haut-niveau avec les professionnels venus d’Europe et les meilleurs coureurs africains. Les organisateurs regrettent cette défection collective qui pénalise les coureurs mais aussi le public gabonais qui attendaient comme chaque année avec impatience sur le bord des routes le passage de leurs favoris.»