Première participation à la Tropicale et première victoire d’étape pour l’Allemand Lucas Carstensen. Le 15 janvier, en effet, le coureur de Bike Aid a remporté l’étape Kango-Lambaréné, longue de 146,6 km, en 3h41’52.

Lucas Carstensen s’impose au sprint devant Adrien Petit. © La Tropicale

 

Sociétaire de l’équipe Bike Aid, Lucas Carstensen a remporté, le 15 janvier, la première étape de Tropicale 2018 (Kango-Lambaréné) longue de 146,6 km. Avec un temps de 3h41’52, le jeune Allemand de 23 ans a notamment dominé au sprint le favori sur cette distance le Français Adrien Petit (Direct Energie), arrivé en deuxième position. La troisième marche du podium a été occupée par l’Algérien Youcef Reguigui.

Lucas Carstensen. © Gabonreview

«C’est bon succès pour moi et l’équipe. Je ne connaissais pas l’arrivée mais j’avais bien étudié le final sur le road book et, je savais que ce serait difficile pour les équipes de sprinters de s’organiser après la bosse. J’avais imaginé que ce serait très rapide et que sur la ligne droite, il y aurait très peu de temps pour bien se placer. Je ne m’étais pas trompé, j’ai lancé mon sprint à 250 mètres environ, je me sentais très fort aujourd’hui», a confié Lucas Carstensen.

Une victoire traduisant par ailleurs les capacités d’adaptation du jeune Allemand aux conditions climatiques éprouvantes pour les organismes européens. Par ailleurs, avec sa victoire Lucas Carstensen s’est adjugé le maillot jaune qu’il portera ce 16 janvier, sur l’étape Ndendé-Fougamou longue de 175 km. C’est la première participation de Lucas Carstensen à la Tropicale. Le jeune Allemand s’est notamment fait remarquer en 2017, en remportant des étapes au Tour du Sénégal et au Tour de Tunisie.