Cumulant une moyenne de 17/20, la commune de Franceville a remporté la deuxième édition des trophées de meilleurs élus locaux du Gabon.

L’édile de Franceville recevant son prix du gouvernement du Haut-Ogooué, le 10 mars 2017 à Franceville. © Gabonreview

 

La deuxième édition des trophées de meilleurs élus locaux du Gabon a livré son verdict le 10 mars dernier à Franceville. Cette année, c’est le conseil municipal de la première commune du Haut-Ogooué qui a raflé la mise, avec une moyenne de 17/20 devant 51 autres mairies du pays.

«Il est important pour nous ce jour, de remercier et de rendre un hommage soutenu à tous les acteurs de la chaîne de valeur, allant des agents, des conseillers municipaux et départementaux, des membres des bureaux, jusqu’au représentants de notre double tutelle», a déclaré l’édile de Franceville, après réception de son prix.

«A notre entendement, ce concours est une forme d’émulation et une incitation à la performance, permettant à chacun de nous de chercher à mieux faire, pour le bien non seulement de nos populations, mais aussi et surtout pour contribuer un tant soit peu à la relance de notre économie», a poursuivi Roger Ayouma.

A cette occasion, le comité d’organisation de ces trophées est revenu sur le l’intérêt de cette initiative. Selon le secrétaire général du comité, l’objectif visé est de susciter l’émulation auprès des élus locaux, en récompensant ceux qui boostent le développement de leurs localités respectives, en dépit des moyens insignifiants dont ils disposent.

«Les trophées que nous décernons ce jour ne sont pas un aboutissement ni le couronnement d’une carrière, mais un encouragement, une motivation, un enthousiasme supplémentaire à servir notre collectivité avec abnégation et à promouvoir davantage le développement de notre département et commune, afin de les rendre plus beaux, attractifs et conviviaux», a indiqué Emery Rodrigue Kibinda.

Pour une évaluation objective, le comité d’organisation a sillonné les 52 communes du pays, ainsi que ses 48 départements, dans le but de s’imprégner des actes posés par les élus locaux, au profit de leur administration. Le tout sur la base de critères bien définis comme le respect des usagers et la qualité du service, le respect des délibérations, l’investissement au profit des populations, la lutte contre l’insalubrité, l’esprit de créativité, la prestance à l’officialisation des mariages, pour ne citer que ceux-là.

Au terme de cet inventaire évaluatif, c’est donc Roger Ayouma et son équipe qui ont le mieux rempli les critères, sur les 52 communes visitées. La mairie de Franceville obtenu la note de 17/20, soit la première place du classement national, suivi de la mairie de Lambaréné, de Moanda, de Ndjolé puis de Gamba. En ce qui concerne les conseils départementaux du Gabon, celui de la Mpassa vient en troisième place derrière le conseil départemental du Ntem, qui a occupé la première place et celui de l’Ivindo, arrivé en deuxième position.

Auteur : Nadège Ontounou