Un avion de transport régional (ATR) 72-500 «économe en carburant et faiblement polluant» vient d’être acquis par la compagnie aérienne gabonaise à vocation sous-régionale Afrijet, pour la densification de son réseau.

Le nouvel avion de transport régional (ATR) 72-500 de la compagnie Afrijet sur le tarmac de l’aéroport de Libreville, le 24 octobre 2018. © Gabonreview

 

Un cinquième ATR d’une capacité de 68 places en configuration économique et 58 en configuration affaire/économique, vient de rejoindre la flotte d’Afrijet. Enregistré sur le registre national et immatriculé «TR-ABS», l’acquisition de cet appareil s’inscrit dans la construction du modèle de croissance «originale et équilibré» de cette compagnie privée.

«Avec ce nouvel appareil qui sera entièrement opéré par un personnel navigant gabonais formés au sein du groupe Air France KLM, nous poursuivons notre développement dans le transport aérien régulier à travers l’intensification du réseau de desserte aussi bien à l’intérieur du Gabon que dans sa proximité en particulier, les dessertes du Cameroun et de Sao-Tome. Le nombre de fréquence que nous allons avoir sur les différentes routes va augmenter», a indiqué l’administrateur et directeur général d’Afrijet, Marc Gaffajoli. Ce dernier espère que cet investissement contribuera au succès déjà existant de l’entreprise. Faisant partie de la catégorie des avions volant dans leur premier cycle de jeunesse, cet appareil de ligne à hélice s’inscrirait parfaitement dans la politique environnementale mondiale visant à réduire la pollution atmosphérique. «Il consomme moins de 3L/100 km par passager. C’est un avion économe en carburant et faiblement polluant, qui permet d’améliorer la connectivité entre les centres urbains du Golfe de Guinée», a assuré l’ADG de la compagnie.

L’ADG d’Afrijet Marc Gaffajoli et la directrice commerciale Afrique d’ATR Cynthia Koleckar. © Gabonreview

Pour les responsables d’Afrijet, cet investissement n’aura aucun incident sur les tarifs en vigueur, il participe de la politique et de l’ambition de l’entreprise d’offrir de haut niveau de confort, à sa clientèle à travers l’innovation. «La qualité de service et de fréquence connaîtra un changement qualitatif au niveau de nos prestations. À partir de l’année prochaine, le nouvel appareil sera doté d’un système de wifi à bord», a affirmé Marc Gaffajoli.

Créée il y a environ 14 ans, Afrijet est spécialisée dans les vols VIP et charters. La compagnie couvre par des vols réguliers les liaisons Libreville – Franceville et Port-Gentil. Dans la sous- région, elle vole à destination de São Tomé (São Tomé et Principe) et Pointe Noire (Congo Brazzaville). La compagnie dispose actuellement de trois Falcon 900B, pour les charters et les VIP et d’une flotte de cinq ATR (3 ATR 72-500 et 2 ATR 42-500).