L’artiste musicien d’origine guadeloupéenne a saupoudré le Salon international du livre et des arts de Libreville (Silal) d’un récital musical aux saveurs de rastafari, ce jeudi 20 avril à Libreville.

Tony Ferbac lors de son mini concert, le 20 avril à Libreville. © Gabonreview

 

Venu participer au Silal, Tony Ferbac a offert une prestation musicale au public du rendez-vous des arts de Libreville. A travers six titres, l’artiste guadeloupéen a surtout captivé le public par la profondeur du message contenue dans ses textes, dominés par les thèmes de l’amour, la paix, la nature, etc.

Une prestation soft mais entrainante, enveloppée du charme des sonorités proches du reggae et servie par une voix apaisante.

Si cet afro-descendant se défend d’être un rastafari et foncièrement tourné vers la revendication, ses réflexions philosophiques et idéologiques l’ont tout de même persuadé de capitaliser le temps de la vie sur terre. Apprécier les beautés de la vie, de la nature, les relations humaines et leurs lots de bienfaits. Autant de choses susceptibles d’égayer une vie, bien sûr sans occulter la revendication, si elle s’impose, mais pas la vivre en permanence.

A 62 ans, l’homme au turban a plusieurs cordes à son arc. En plus d’être artiste-musicien, auteur compositeur, il fait du dessin, de la peinture mais est également écrivain. Dans ce dernier segment d’activité, «Bribes recueillies au versant nord-est » est la première œuvre de l’auteur. Un recueil de poèmes paru en 2016 chez Rastaman Edition. Cet ouvrage qui jette un regard vif et abrasif sur la condition des afro-descendants «nous transporte à la fois aux Antilles, au plus profond des racines africaines des esclaves déportés de l’autre côté de l’Atlantique mais nous emmène également dans un monde de recherche de soi, de l’autre, de l’espace-temps, de tous ces atomes, sensations, impressions imperceptibles de notre environnement proche ou plus lointain», indique la note biographique de l’auteur. Un ouvrage à découvrir sur les stands du Silal.

Auteur : Alain Mouanda