Les acteurs de l’administration, du secteur privé et de la société civile ont validé le 13 septembre 2017, neuf (9) principes nationaux sur la production responsable et durable d’huile de palme en République gabonaise. Ces principes sont élaborés dans le cadre de l’initiative de la plateforme mondiale visant la production durable d’huile de palme TFA 2020.

Clôture de l’atelier national sur l’initiative de la production durable d’huile de palme TFA 2020. © Gabonreview

 

Initiative de la production durable d’huile de palme TFA 2020. © Gabonreview

Le Gabon vient de franchir un pas dans le processus du challenge mondial pour la production responsable et durable de l’huile de palme. En effet, au terme de deux jours d’échange à Libreville, les membres de l’administration, du secteur privé et ceux de la société civile, ont su créer un consensus sur les lignes directrices devant régir la production responsable et durable de l’huile de palme au Gabon.

Il s’agit de neuf (9) principes nationaux sur la production responsable et durable d’huile de palme en République gabonaise, validés par les participants, dans le cadre de l’Initiative TFA 2020. Selon ces principes, le développement de la filière huile de palme dans le respect de la sauvegarde et la protection de l’environnement ; le développement de la filière huile de palme obéit à la préservation de la biodiversité et des écosystèmes naturels, y compris les zones à hautes valeurs de conservation (HVC) et à haute séquestration de carbone (HSC) ; le développement de la filière huile de palme au Gabon encourage la sécurisation foncière tout en respectant les droits et valeurs des communautés locales ; la filière huile de palme du Gabon promeut la bonne gouvernance de la production durable de l’huile de palme.

Par ailleurs, le développement de la filière huile de palme au Gabon garantit la prise en compte de toutes les parties prenantes ; les producteurs de palmiers à huile (individuels et agroindustriels) améliorent les conditions de travail et de vie de leurs employés ainsi que de leurs ayants droits (santé et sécurité au travail) ; le développement de la filière est conforme au standard RSPO du Gabon en vue de répondre aux exigences du marché national et international ; le développement de la filière huile de palme au Gabon met en œuvre les vecteurs d’une production compétitive de ses produits aux niveaux national et international; la filière huile de palme au Gabon renforce sa contribution à la croissance et à l’augmentation des recettes publiques. À chaque principe est associé une série d’actions.

Au terme de la définition de ces neuf principes, les participants ont formulé deux recommandations : finaliser le Plan national d’affectation des terres (PNAT) et définir de façon consensuelle les concepts «forêt» et «zéro net déforestation» au niveau national en tenant compte des enjeux économique, social, environnemental et climatique.

L’objectif de l’initiative de la TFA 2020 est d’élaborer un cadre de travail qui tienne compte des programmes ambitieux de développement des pays africains, tout en considérant les objectifs environnementaux de lutte contre la déforestation, d’affectation des terres et de réduction des gaz à effet de serre, et les indicateurs sociaux associés à des problématiques telles que le foncier et le respect des droits des peuples autochtones.