Nommés en octobre dernier, les membres de la Commission chargée du suivi et de l’évaluation des Actes du Dialogue politique d’Angondjé se sont retrouvés le 14 décembre à Libreville. Objectif : préparer le terrain pour accomplir la tâche qui leur a été confiée.

Des membres de la commission, lors d’une récente séance de travail. © D.R.

 

Réunie le 14 décembre à Libreville, la Commission chargée du suivi et de l’évaluation des Actes du Dialogue politique d’Angondjé a défini la ligne directrice de sa mission. En effet, les membres de cette entité ont défini une espèce de feuille de route qui devrait constituer leur bréviaire, dans le but d’accompagner l’application et la matérialisation des recommandations des assises d’Angondjé.

Présidant les travaux, Eric Dodo Bounguendza et Mathieu Mboumba Nziengui, respectivement secrétaire général du Parti démocratique Gabonais (PDG) et président de l’Union du peuple gabonais (UPG), ont affiché leur volonté et celle de leur camp politique à accomplir leur mission. Le tout, dans la cohérence et l’intérêt de tous.

S’agissant notamment du point sur la «Réforme des institutions et la consolidation de l’Etat de droit», la commission s’attèlera, entre autres, à définir les modalités politiques de désignation des membres de la Cour constitutionnelle. Tout comme il procédera à la finalisation des de la réflexion sur la qualité des membres du Conseil national de la démocratie (CNC).

Composé de 44 membres, la Commission réunit des participants aux assises d’Angondjé, issus de l’opposition et de la majorité ainsi que des membres de la société civile. Elle est en outre assistée, dans sa mission, d’un Observatoire composé des facilitateurs du Dialogue, en l’occurrence l’archevêque de Libreville, Mgr Basile Mve Engone, le président de l’Eglise évangélique du Gabon, le révérend pasteur Jean Jacques Ndong Ekwaghe, le secrétaire général de la Confédération des églises de réveil, le révérend pasteur Francis Michel Mbadinga et du président du Conseil supérieur des Affaires islamiques du Gabon, l’imam Ismaël Oceni Ossa.