Pour en finir avec des subventions toujours trop importantes pour des résultats presqu’inexistants sur le terrain, le gouvernement envisage de conditionner l’accompagnement financier de l’Etat aux fédérations sportives.

Alain-Claude Bilie-By-Nze (au centre), le 27 juin 2018 à Libreville. © D.R.

 

L’argent ne devrait bientôt plus couler à flot dans le sport au Gabon. Le ton a été donné le samedi 23 juin dernier à Port-Gentil par le président de la République au terme du «10KMPOG». Ali Bongo a dit être désormais «dans le concret». En clair, seules les fédérations ayant permis à leurs athlètes de faire de bons résultats dans les compétitions, particulièrement au niveau international, bénéficieront de l’accompagnement financier de l’Etat. Alain-Claude Bilie-By-Nze s’est entretenu, mercredi 27 juin, avec les dirigeants du sport gabonais sur cette nouvelle orientation.

Le ministre d’Etat aux Sports a prévenu les patrons de fédérations, de ligues et d’associations de ce que l’«accompagnement (de l’Etat) sera désormais conditionné et proportionnel aux résultats obtenus sur le terrain». «Il est vrai que l’Etat n’a pas toujours honoré ses engagements. Mais cela ne saurait justifier la bérézina à laquelle nous assistons avec nos équipes sur la scène internationale. Parce que les résultats n’ont jamais été aussi peu reluisants», s’est plaint Alain-Claude Bilie-By-Nze avant d’annoncer que «l’Etat va s’employer pour que chacun assume ses responsabilités».

Pour mériter leur subvention, les fédérations seront tenues d’organiser davantage de compétitions au niveau national avant de prétendre prendre part à celles organisées à l’international. Et pour l’organisation de ces compétitions nationales, la subvention de l’Etat ne devrait plus être l’unique moyen de financement. «Nous allons travailler ensemble pour changer la donne», a promis le ministre qui devrait à nouveau rencontrer les patrons de fédérations sportives pour recueillir leurs propositions en vue de la mise en œuvre de la nouvelle politique du développement du sport dans le pays.