Un Gabonais âgé de 18 ans et un Marocain de 30 ans ont été arrêtés le 8 août 2018 à Turin, à bord d’un véhicule personnel de marque Fiat Stilo, pour trafic illégal de stupéfiants.

© Mohamed Elkho-Le360

 

La police italienne a récemment mis la main sur deux Africains en situation irrégulière dans la ville de Turin, au nord de l’Italie, pour trafic de drogue. Selon le site d’information, www.torino.repubblica.it, pendant une opération de prévention du crime et de répression initiée dans la soirée du 8 août dernier, les patrouilleurs ont appréhendé un jeune Gabonais et son compagnon marocain en pleine tournée de livraison de drogue, débutée dans le quartier de Corso Traiano pour s’étendre dans les quartiers voisins.

À bord d’un Fiat Stilo, le Gabonais avait la tâche de livrer aux clients de la drogue par la fenêtre en échange d’argent, pendant que son compagnon, à la place du conducteur, jouait le rôle du chaperon contre un forfait journalier de 100 euros et quelques doses de drogue gratuites.

La police italienne a trouvé sur le Gabonais 1 300 euros et 4 téléphones portables tandis que le Marocain gardait dans son sac à dos environ 250 euros et deux téléphones portables. Lors de la perquisition des appartements des deux présumés trafiquants, les policiers ont saisi la somme de 26 200 euros, plusieurs ovules de cocaïne, des matériaux pour l’emballage des stupéfiants et deux balances de précision. La voiture sur laquelle voyageaient les deux étrangers a été soumise à une saisie criminelle, précise le journal italien. Cette triste histoire n’est cependant pas la première dans laquelle les Gabonais sont cités en Italie.