Ernest Mpouho Epigat a officiellement pris ses fonctions, le 3 novembre à Libreville, à la tête de la société chargée de la gestion des ouvrages dédiés à la production et la distribution d’eau et de l’énergie au Gabon.

Passation des charges entre Ruffin Ndouogo et Ernest Mpouho Epigat devant le ministre de l’Eau et de l’Energie, le 3 novembre 2017 à Libreville. © Gabonreview

 

Nommé au dernier conseil des ministres, Ernest Mpouho Epigat a officiellement pris ses fonctions à la tête de la Société du Patrimoine, le 3 novembre à Libreville. La tâche, constellée d’enjeux, s’annonce moins aisée pour le nouveau directeur général, comme l’a signifié le ministre de l’Eau et de l’Energie ayant procédé à son installation.

«Je vous souhaite la bienvenue dans ce ministère. J’attends de votre administration un décloisonnement, une fluidité de l’information. Je vous encourage dans votre nouvelle tâche, je serai à votre écoute», a assuré le membre du gouvernement. Celui-ci attend également l’implication de l’ensemble des agents, pour atteindre les objectifs fixés. «J’attends la participation de tous. Pour avancer, il faut savoir déléguer, vos bureaux doivent être ouverts à tout le monde», a recommandé Patrick Eyogho Edzang.

Ancien ministre de la Défense, Ernest Mpouho Epigat a été nommé lors du conseil des ministres du 28 octobre. Il remplace Ruffin Ndouogo, dont le ministre de l’Eau et de l’Energie a dit garder un bon souvenir. «Je retiendrai de l’ancien directeur général qu’il a été très avenant envers le nouveau ministre que je suis. Il a également été ouvert, il a joué son rôle, je crois qu’il avait la volonté de faire avancer un certain nombre de choses au sein de notre ministère. Pour preuve, il s’est notamment battu pour le renfort de notre personnel», a déclaré Patrick Eyogho Edzang.

Souhaitant la bienvenue à son successeur, Ruffin Ndouogo a exhorté Ernest Mpouho Epigat à poursuivre les chantiers en cours au sein de la Société de Patrimoine. «Nous travaillons actuellement sur la redistribution des rôles de cette société et je crois que le nouveau directeur général va nous y aider», a-t-il affirmé.

«Il s’agira d’assainir ce secteur désormais ouvert à la concurrence, notamment les producteurs d’électricité dont le nombre est assez considérable. La société doit également réguler de manière plus efficace. Je reste convaincu que le nouveau directeur général a la force de caractère nécessaire pour mener ces chantiers à terme. Je lui souhaite plein succès», a conclu Ruffin Ndouogo.

La Société de Patrimoine est l’instrument de la mise en œuvre de la politique d’exploitation et de conservation de l’ensemble des équipements en matière d’énergie électrique, d’eau potable et d’assainissement. Elle est chargée de la production, du transport, de la distribution d’énergie électrique, de l’eau potable et de l’assainissement des eaux.