Le directeur général de la Société nationale du logement social (SNLS) a annoncé au cours d’une conférence de presse, le 27 juin à Libreville, la saisie de 26 conteneurs de matériaux de construction d’une valeur de 10 milliards de francs CFA à Bikele.

Joel Mbiamany Ntchorere, le directeur général SNLS lors de la conférence de presse, le 27 juin 2018 à Libreville. © Gabonreview

 

Curieuse et étrange «affaire» que vient d’éventrer la Société nationale du logement social(SNLS). Son directeur général, Joël Tchoreret Mbiamany, annonce la saisie de 26 conteneurs de matériaux de construction, d’une valeur de 10 milliards de francs CFA, effectuée la à la mairie de Bikele.

Selon ce dernier, ces matériaux étaient destinés à la construction des logements de Bikele. «Ils avaient été stockés à cet endroit il y a deux ans par les ouvriers des sociétés ayant construit les logements de la cité de Bikele». Il s’agit de tout ce entre dans la construction d’une maison : ciment, portes, fenêtres, carreaux, éviers, peintures, sanitaires, etc.

Craignant la disparition de ce patrimoine lors de l’occupation illégale dont avait été victime la cité de Bikele par les populations, il y a deux ans, les ouvriers ont décidé, selon Joel Mbiamany Ntchorere, de stocker les conteneurs de ces matériaux à la mairie de Bikele.

Les conteneurs saisis à la mairie de Bikele. © SNLS

Seulement, depuis leur réception, a relevé le DG de la SNLS, «la mairie de Bikele n’a pas daigné informer les services de la SNLS de la présence de ces matériaux dans sa cour».

Evoquant les secrets de l’enquête pour ne pas s’étendre sur les ramifications de cette «affaire», le directeur général de la SNLS a indiqué que les «26 conteneurs n’ont été découverts que récemment par l’agent enquêteur commis par la SNLS, à la suite d’un conseil d’administration ayant constaté l’existence effective de la dépense de 10 milliards de francs CFA effectuée par la SNLS pour l’achat du matériel».

Peu après cette saisie, la SNLS a débuté la délocalisation des conteneurs de ces matériaux qui devrait servir à «l’intensification et à la relance de la construction des logements de Bikele et permettre la baisse du coût du logement».

A ce jour, a précisé Joel Mbiamany Ntchorere, la SNLS compte 1026 logements sur le site de Bikele dont la livraison devrait, selon toute vraisemblance, intervenir dans les prochaines semaines.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga