Évalué à 336 millions en 2016, le nombre d’utilisateurs de Smartphone devrait quasiment doubler en Afrique pour atteindre les 660 millions en 2020, selon les projections 2018 du cabinet Deloitte, intitulé «L’avenir est ici».

© futura-sciences.com

 

Dans moins de vingt-quatre mois, notamment en 2020, le nombre d’utilisateurs de téléphone intelligent sur le continent africain connaîtra une progression pour s’établir à 660 millions de consommateurs, soit le double du record en 2016 à savoir 336 millions. Selon les conclusions du 7e rapport consécutif du cabinet Deloitte sur les tendances du secteur des technologies, médias et télécommunications Afrique 2018, cela représentera un «taux de pénétration de près de 55%, et près d’un demi-milliard d’accès Internet se fera alors via smartphone».

En effet, 82% d’Africains déclarent être susceptibles d’acheter un Smartphone dans les 12 prochains mois. Les fonctionnalités qui motivent le choix pour l’achat des téléphones intelligents sont entre autres : la connectivité avec 75% d’adhésion, l’autonomie (67%), la performance de l’appareil photo/vidéo (63%), la puissance du téléphone (61%), la mémoire interne de l’appareil (65%) et le système d’exploitation (55%).

Cette croissance serait également due à l’arrivée de Smartphones à bas prix, sous les 100 euros. À l’image des plus grandes marques asiatiques, comme Infinix, Itel, Samsung, X-tigi et Tecno, qui se taillent actuellement la part du juteux marché africain.