Après des mois de tractations, le géant américain du capital-investissement a finalement acquis les actifs de Shell au Gabon.

Une station Shell. © fiedlergroup.com

 

Sans grande surprise, Carlyle International Energy Partners a acquis les actifs de Shell au Gabon. L’annonce devrait être faite «à la fin de cette semaine ou au début de la semaine prochaine», indique Africa energy intelligence, mardi 7 mars, dans une alerte. La validation de cette vente intervient quelques mois après le début des négociations entre la major anglo-néerlandaise et le géant américain du capital-investissement. Le montant de cette transaction n’est pas officiellement connu, mais en avril 2016, selon l’hebdomadaire Jeune Afrique, Shell Gabon espérait tirer «entre 600 millions et un milliard de dollars» de la cession de ses actifs onshore, après une présence de plus de 50 ans au Gabon.

Au terme de cette vente qui reste à officialiser, l’Etat gabonais devrait conserver intacte sa part (25% du capital) dans les actifs de Carlyle International Energy Partners. Contrairement à ce qui avait été envisagé, au début des négociations, «la Gabon Oil Co (Goc) ne devrait pas acheter de participations supplémentaires», indique Africa energy intelligence, qui annonce que les actifs du géant américain du capital-investissement «seront gérés par la nouvelle société Assala Energy, dont le directeur général sera l’ex-Tullow Oil, David Roux».