Le rappeur et croyant  Shad’M Ovono a procédé, le 3 juin courant, à la présentation officielle de son deuxième album dénommé KING-YHWY-OVONO.

Scène de la présentation de l’album © Gabonreview

Scène de la présentation de l’album © Gabonreview

 

Composé de dix titres, le deuxième album de Shad’M Ovono a officiellement été présenté au cours d’une conférence de presse, le 3 juin 2016 dans le 1er arrondissement de Libreville, en présence d’autres artistes et de certains de ses fans. Dans cet album, l’artiste dit adorer Dieu qu’il déclare avoir rencontré en 2012, même s’il continue de croire et de militer pour la préservation des valeurs et des principes ancestraux et pour un retour aux sources. Shad’M y évoque également les droits de l’homme le respect, l’amour du prochain et l’égalité de chances.

© Gabonreview

© Gabonreview

Estimant être le général d’une armée céleste sur terre en même temps que soldat du Hiphop africain dans le monde, l’artiste affirme user de son don pour proclamer la bonne nouvelle afin de sauver les âmes perdues. Croyant et chrétien, Shad’M prône l’acceptation de l’autre avec sa différence. Car, a-t-il déclaré lors de sa conférence de presse, «Dieu est seul et unique et prend soin de tout le monde qu’elles que  soient ses nombreuses et différentes appellations données par les hommes».

Shad’M Ovono déclare également être devenu une autre personne. «Le Shad’M que vous avez en face de vous n’est plus le même qu’il y a quelques années », a déclaré l’artiste. Poursuivant : «la principale différence est qu’avant, je rappais pour défier et abattre les hommes. Alors qu’aujourd’hui je viens pour sauver les âmes».

Figure non négligeable de la scène hiphop gabonaise, Shad’M commence le rap en 1994 avec Essagui, un des cousins avec qui il forme alors le groupe Mystique Combat. En 2000, il entame une carrière solo, signe avec Dangher Production avec lequel il se fait remarquer dans un clash mythique et un échange de textes contre Black Koba alors au sommet de son art. En 2007, il change de maison de production en signant avec Klaus production. Cette signature est suivie de la sortie de son premier album intitulé Incontournable. En 2012 enfin, il signe avec le producteur Angolais Cygas Production avec qui il vient de mettre sur le marché national et international, son deuxième album KING-YHWY-OVONO.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga