Cinq nouvelles voitures de train ont été réceptionnées par la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag), le 8 août à Owendo. Cette acquisition est le dernier lot de 22 voitures commandées par l’Etat gabonais pour plus de 4,2 milliards de francs CFA.

Vue des nouvelles voitures à la direction générale de Setrag, le 8 août 2018 à Owendo. © Gabonreview

 

Justin Ndoundangoye pendant la visite des voitures. Vue d’un véhicule VIP. Et, Justin Ndoundangoye et Patrick Claes face à la presse. © Gabonreview

La Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) a réceptionné, le 8 août à Owendo, six nouvelles voitures pour renforcer son offre. «L’événement de ce jour porte sur la réception de cinq voitures ferroviaires qui font partie d’un lot de 22, commandé par l’Etat gabonais pour plus de 4,2 milliards de francs CFA», a confié le ministre des Transports.

Selon Justin Ndoundangoye, la réception de ces voitures s’inscrit dans le projet de réhabilitation et de modernisation de la voie ferrée et des infrastructures ferroviaires lancé par l’Etat gabonais depuis 2016, en partenariat avec le concessionnaire Setrag. Pour le directeur général de Setrag, les cinq voitures sont de construction identique aux 17 premières réceptionnées il y a huit mois. «Nous avons ici des voitures VIP avec cuisines intégrées. Et, trois voitures restaurant. Chacune des voitures VIP seront destinées à équiper les deux rames qui circulent sur le Transgabonais», a expliqué Patrick Claes.

Dans le domaine du chemin de fer, une rame est un ensemble cohérent de véhicules (voitures ou wagons) attelés entre eux. Setrag possèdes les rames «Omnibus» et «Express». «Cette dernière sera complétée par une voiture VIP et une autre de type restaurant. Nous avons deux rames complètes qui présenteront désormais les mêmes services», a indiqué le patron de Setrag.

La nouvelle acquisition permettra par ailleurs d’améliorer l’offre du transporteur, au grand bonheur des clients de plus en plus exigeants. «Dans la rame Omnibus, il y a une voiture restaurant qui date d’une dizaine d’années, devenue hors d’usage. Avec ces nouveaux équipements, nous serons à la hauteur des attentes de nos clients. Notamment ceux de la classe VIP, en matière de restauration», a affirmé Patrick Claes.

Selon Setrag, les nouveaux équipements seront opérationnels au début du mois de septembre, «le temps de faire certains réglages, notamment au niveau de la climatisation».