Après de bons et loyaux services rendus à la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), 13 agents techniques admis à la retraite ont reçu, le 25 août à Libreville, l’hommage de l’entreprise.

Le directeur général de la SEEG, Antoine Boo remettant un présent au plus ancien des nouveaux retraités, Jean-Claude Mbouckou. Owendo, le 25 août 2017. © Gabonreview

 

13 agents de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) ont pris la retraite le 25 août à Libreville. Une cérémonie en leur honneur a été organisée le 25 août, au centre des métiers Jean Violas, à Owendo, en présence du directeur général de la SEEG, Antoine Boo.

L’ensemble des nouveaux retraités autour du directeur général de la SEEG, Antoine Boo. Owendo, le 25 août 2017. © Gabonreview

Pour exprimer sa gratitude envers les agents retraités, Antoine Boo leur a demandé «d’être fiers de leur parcours» et de «porter la SEEG dans leurs cœurs». Car, a-t-il reconnu, «c’est grâce à vous que la SEEG est devenue ce qu’elle est aujourd’hui».

Antoine Boo a estimé qu’il «y a tout lieu de célébrer cet événement», d’autant qu’il «marque la fin de la vie professionnelle et cela se fête».

Le plus ancien de cette cohorte de nouveaux retraités, c’est est Jean Claude Mbouckou. Ce dernier a passé 42 ans à la SEEG. Une longévité dont le secret s’explique, selon ce dernier, par la persévérance, l’abnégation et l’amour du métier.

«C’est un honneur d’arriver à la retraite. Cela n’arrive pas à tous. Je suis d’autant plus heureux que je pense avoir fait le plus beau métier de ma vie. Le secret de ma longévité se situe dans l’abnégation et l’amour du métier. A mes jeunes collègues, je demanderais d’aimer ce qu’ils font, parce que à travers le

La cérémonie s’est achevée avec la remise, par le directeur général de la SEEG, des diplômes d’honneur et des présents aux  agents retraités.

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga