En vue de former les candidats à l’examen de permis de conduire aux gestes de premiers secours en cas d’accidents, la Croix Rouge gabonaise et l’auto-école Africar ont signé une convention le 12 avril à Libreville.

Le manager d’Africar Axel Ibinga et le président de la Croix Rouge gabonaise Guy Patrick Obiang Ndong, le 12 avril. © Gabonreview

 

La Croix Rouge gabonaise et l’auto-école Africar ont décidé de conjuguer leurs efforts dans le domaine de la sécurité routière. A cet effet, les deux entités ont noué un partenariat le 12 avril à Libreville. Celui-ci permettra aux moniteurs de la Croix Rouge gabonaise de dispenser des formations en matière de gestes de premiers secours en cas d’accidents de circulation.

Pour le président de la Croix Rouge gabonaise, la signature de ce partenariat est «l’aboutissement des démarches menées par  son institution auprès des acteurs du secteur automobile dans l’objectif de sensibiliser sur la sécurité routière», a expliqué Guy Patrick Obiang Ndong. Africar est la première auto-école à bénéficier de ces formations.

Prévues démarrer dans quelques jours, les formations sont destinées aux candidats aux permis de conduire dument inscrits à Africar. Les enseignements alternés d’exercices pratiques sont dirigés par le responsable du centre de formation de la Croix Rouge gabonaise. Conçus en deux modules de 6 heures par jour chacun, ces enseignements porteront sur «le secours, comment garder son calme face aux cas d’accidents, reconnaître et intervenir sur les cas les plus urgents, alerter et faire participer les autres, dans quelle position évacuer les accidentés, sauver quelqu’un d’un étouffement, éviter un infarctus», a expliqué Serge Koumba. Pour Axel Ibinga, le manager d’Africar, ces enseignements permettront «de sauver plusieurs vies».

Auteur : Jean-Thimothé Kanganga