La 47e réunion du Comité consultatif permanent des Nations unies chargée des questions de sécurité en Afrique centrale (Unsac) aura lieu du 3 au 7 décembre 2018 à Ndjamena, au Tchad.

Les questions sécuritaires en Afrique centrale seront au cœur d’une réunion à Ndjamena, la capitale tchadienne (Archive) © AFP / Pius Utomi Ekpei

Face aux escalades de la violence et des conflits armées dans la plupart des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac), le Comité consultatif permanent des Nations unies chargée des questions de sécurité en Afrique centrale (Unsac) se réunira du 3 au 7 décembre à Ndjamena, au Tchad.

Cette réunion permettra de faire le point de la situation géopolitique et sécuritaire dans les onze pays de la Ceeac. Les participants passeront en revue les défis liés à la paix et à la stabilité au niveau régional, y compris les questions transfrontalières. Plusieurs dossiers seront au cœur des échanges : la piraterie maritime dans le golfe de Guinée, les activités des groupes terroristes comme Boko Haram et l’Armée de résistance du Seigneur (LRA), le mercenariat et le crime transnational organisé, les menaces sécuritaires liées au pastoralisme et à la transhumance.

Sur ce dernier point, le Secrétariat général de la Ceeac présentera un projet de régulation communautaire. La réflexion sur cette question cruciale sera enrichie par les conclusions d’une mission d’évaluation effectuée en octobre dernier par l’Unsac, la Ceeac et l’Unoca à Sarh, Maro et Sido ; trois sites situés dans la province tchadienne du Moyen-Chari, frontalière avec la RCA).