La conjonction des efforts d’une politique nationale contre la maladie, des organismes internationaux et des acteurs du corps médical, a favorisé la fin de cette pandémie.

Le Gabon est déclaré pays libre de polio depuis le 14 décembre 2017. © D.R.

 

La ministre de la Santé a annoncé, le 15 décembre à Libreville, la décision certifiant le Gabon «Pays libre de polio». Un exploit proclamé par la Commission régionale pour la certification de l’éradication de la poliomyélite en Afrique (CRCA), réunie du 11 au 14 décembre à Yaoundé au Cameroun.

«Il s’agit maintenant pour notre pays de consolider cet acquis et de ne pas relâcher les efforts entrepris. Sans triomphalisme ni autosatisfaction, il importe de rappeler l’intérêt que nous avons à pérenniser notre engagement commun, et à lutter résolument contre les maladies encore endémiques au Gabon. Cette responsabilité est aussi celle des familles qui doivent continuer de faire vacciner les enfants et éviter une résurgence de cette maladie», a indiqué Denise Mekam’ne.

L’œuvre couronnée procède d’un ensemble d’activités menées dans les axes stratégiques de lutte contre cette maladie, avec une surveillance épidémiologique accrue, ainsi que des campagnes de vaccination de masse et une pratique régulière de la vaccination de routine.

Auteur : Alain Mouanda