Du 6 au 9 novembre prochain, la commune d’Akanda accueillera la 3e Conférence panafricaine sur la santé et l’environnement.

La ministre d’Etat à la Santé Denise Mekam’ne Edzidzie annonce du 6 au 9 novembre 2018 la tenue de la 3e Conférence panafricaine sur la santé et l’environnement. © Primature-Gabon

 

Le Stade de l’amitié sino-gabonaise de la commune d’Akanda sera l’hôte, du 6 au 9 novembre, de la 3e Conférence panafricaine sur la santé et l’environnement. Les préparatifs de ces assises devant réunir les ministres africains de la Santé et ceux en charge de l’Environnement ont fait l’objet, mardi 23 octobre, d’une séance de travail élargie aux membres du gouvernement, experts et techniciens, présidée par le Premier ministre Emmanuel Issoze Ngondet. Il s’est agi, indique la Primature, de «faire le point sur l’état d’avancement des travaux préparatoires pour la réussite de cet événement» organisé en partenariat avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE).

Organisée sous le thème «Alliance stratégique, santé et environnement, un catalyseur pour la prise de mesures en faveur des Objectifs de développement en Afrique», ces assises interviennent 8 ans après la première Conférence tenue à Libreville. «En 2010, nous avons eu la première Conférence Santé-Environnement qui a abouti sur la Déclaration de Libreville. Au cours de cette 3e édition, nous allons donc faire l’évaluation de toutes les Déclarations faites ces dernières années», précise la ministre d’Etat à la Santé Denise Mekam’ne.

La 3e Conférence se déroulera en deux temps : une première réunion des experts Santé et Environnement qui sera suivie de la réunion des ministres chargés des deux domaines.